AccueilArchive

Facebook lance “Ask”, un bouton pour flirter

Publié le

par Théo Chapuis

Facebook lance “Ask”, un bouton pour flirter

Drague 2014

Facebook : amour vénal

En fait, c’est un changement radical dans la fonction “matrimoniale” du réseau social, désormais pleinement assumée.  Que le premier qui n’a pas dragué par message privé me jette le premier poke. Ici, Facebook essaye même, selon Mashable toujours, de reprendre la main face aux sites de rencontres amoureuses, dont on connaît le succès – et tenter d’enrayer sa perte de vitesse face à sa cible jeune. Mais c’est une des manières les plus futées que la plateforme ait trouvée pour connaître votre situation amoureuse. Facebook vous invite ainsi à la rendre publique par un moyen détourné.
Mais il ne faut pas enquêter longtemps pour comprendre que le réel objectif du réseau pourrait être tout autre. En renseignant ces informations personnelles, les publicitaires adapteront encore mieux leurs messages face à la base de données quasi-infinie collectée en dix années par la firme de Mark Zuckerberg. Pensez-vous vraiment que lorsque vous répondrez à cette personne qui vous demande si vous êtes célibataire, vous serez seuls à connaître l’information ?
Même si la réponse est privée, la compagnie connaîtra aussi la réponse. Et adaptera ses publicités à votre statut. Ah, Facebook, sous couvert de vous permettre de flirter, est en fait un voyeur.
-> À lire : Facebook va lancer son Snapchat

À voir aussi sur Konbini