Pour étudier à Londres, il fait le trajet depuis la Pologne chaque semaine

Pour étudier à Londres, il fait le trajet depuis la Pologne chaque semaine

photo de profil

Par Lydia Morrish

Publié le

Une économie de 6640 euros

Le jeune homme de 23 ans s’est confié au Mirror:

À voir aussi sur Konbini

J’ai du mal à croire que faire presque 2000 kilomètres revient moins cher que de vivre au bout de la rue. Mais le coût de la vie étudiante est réellement handicapant. J’économise des milliers de livres par an en habitant en Pologne.
Je quitte Gdansk pour Luton à 6h chaque mercredi. À cause du décalage horaire, je peux assister à mon premier cours à 10h du matin.
J’ai des cours magistraux les mercredis, jeudis et vendredis, puis je retourne en Pologne jusqu’au mercredi d’après. Ca marche parfaitement.

Les deux nuits que Jonathan passe à Londres, il dort chez des amis, chez ses parents dans le Hampshire (comté du sud de l’Angleterre), ou dans des auberges bon marché.

On peut aisément estimer que son empreinte carbone est élevée, mais il économise une quantité d’argent astronomique. Selon les statistiques que le Mirror a recueilli auprès de l’étudiant, celui-ci économisera environ 4940 livres (6640 euros) de septembre à mai.
Si un tel emploi du temps est un bel exemple d’indépendance et de lutte contre la hausse exorbitante des loyers qui sévit à Londres depuis 3 ans, un tel cas souligne aussi qu’un esprit économe peut se sortir de bien des situations. Même si pour cela on est obligé de vivre dans un pays différent de celui dans lequel on étudie.