AccueilArchive

Edward Snowden, héros d’un comics

Publié le

par Anaïs Chatellier

Edward Snowden, héros d’un comics

Que l’on considère Edward Snowden comme un Robin des Bois ou un Dillinger, il nous a rappelé la nature précaire de l’information du monde digital. Il est de notre devoir de ne pas faire pencher la balance dans un sens ou dans l’autre, mais de permettre aux lecteurs de faire leurs propres opinions en étant informés.

De ses débuts geek à son exil à Moscou

Chargée de la rédaction, Valerie D’Orazio, qui a déjà œuvré pour les X-Men chez Marvel, et Batman chez DC Comics, accompagnée par Dan Lauer à l’illustration a souhaité faire une courte biographie de l’Américain. De ses débuts en tant que jeune fan de la culture geek à son exil à Moscou, où il est réfugié depuis presque un an, en passant par les révélations des programmes de surveillance des communications de la NSA aux Washington Post et au Guardian. Somme toute, comment un jeune américain a fini par créer un écho planétaire en faisant la Une de médias à travers le monde entier.
Dans une interview accordée au Washington Post, Valerie D’Orazio dévoile son intérêt pour un personnage finalement un peu comme tout le monde, faisant ressentir son côté humain malgré le retentit de l’affaire “Snowdengate” :

Il s’agit d’une personne réelle, avec toutes les contradictions qui en découlent, l’amour, l’humour et les déceptions. Et il était important pour moi de montrer ce côté-là de lui, parce que je pense que nous devons voir nos “héros”, ou personnalités publiques, comme des individus multidimensionnels.