AccueilArchive

Web : la confiance des internautes français recule sur tous les fronts

Publié le

par Théo Chapuis

Web : la confiance des internautes français recule sur tous les fronts

Pour vivre heureux, vivons cachés ?

Ce n’est pas fini. 61% des internautes jugeraient “risqué” d’enregistrer leurs coordonnées bancaires sur le web, soit 14 points de plus en faveur de la méfiance face au même sondage en 2013. Les objets connectés laissent le même sentiment aux sondés : 61% d’entre eux se sentent “gênés” par le stockage de données de ces petits joujoux 2.0 dans l’immensité du web, alors qu’une majorité écrasante de 86% est préoccupée par “le partage de ces données avec d’autres acteurs, avec ou sans consentement”.
À ce stade, on ne s’étonne guère que seuls 18% des sondés déclarent qu’ils communiqueraient des informations relatives à leur santé sur Internet alors qu’ils étaient… 29% il y a deux ans. D’ailleurs, moins d’un tiers (29%) se dit prêt à mettre en ligne des photos, contre la moitié (49%) en 2013. Pour finir, payer les Français ou leur donner des avantages en nature contre leurs données personnelles semble vain : 86% d’entre eux ne voient “pas d’intérêt à valoriser leurs données en échange d’avantages”.
Cette enquête, réalisée en mars auprès d’un échantillon d’un millier d’utilisateurs du web en France selon la méthode des quotas, mettra encore quelques temps pour être correctement analysée. Dans l’actualité, il a été de nombreuses fois fait état de l’exploitation de données des individus, comme avec le scandale d’espionnage de la NSA américaine.
Quoi qu’il en soit, cette actualité nous rappelle une fameuse chanson, bien française celle-ci.

À voir aussi sur Konbini :