AccueilArchive

Quand des armes destinées au cinéma sont remilitarisées

Publié le

par Anaïs Chatellier

Quand des armes destinées au cinéma sont remilitarisées

Les armes à feu que nous vendons sont d’origine neuves ou utilisées par les forces armées du monde entier. Elles ont été réarrangées afin d’être utilisées pour pratiquer le tir pour le plaisir ou la reconstruction des combats.

Des armes remilitarisées

Malheureusement, ces armes font régulièrement l’objet d’une remilitarisation, nous apprend Le Parisien. En effet, une fois retapés et remis dans le circuit, ces engins de guerre se vendent trois ou quatre fois plus cher et surtout permettent à nouveau de tuer. Une vaste opération de police menée par Europol a donc été déployée afin de stopper ce trafic, qui aurait permis à Amedy Coulibaly, auteur de la tuerie de l’Hyper Casher, porte de Vincennes, de s’armer…
Si désormais AFG Security n’a plus le droit de vendre en France et que plus d’une centaine d’armes ont été retrouvées, de nombreuses remilitarisées sont encore en circulation en Europe. S’il est impossible de connaître le nombre de ces armes qui circulent actuellement selon les sources du Parisien, reste à espérer qu’elles ne tombent pas entre de mauvaises mains.