En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Ce kit énergétique solaire "volant" sera bientôt déployé dans les zones sinistrées

La start-up Zéphyr Solar développe des kits photovoltaïques ultra-légers, pliables et aériens pour électrifier des sites isolés, notamment dans le cadre d'interventions humanitaires d'urgence. 

zéphyr solar

Zéphyr Solar amène de l'énergie propre à des sites isolés ou des zones d'intervention humanitaire. ( © Zéphyr Solar)

Du 10 au 14 octobre, Konbini s'associe à l'opération "La France des solutions" et Reporters d'espoirs pour parler d'initiatives positives qui donnent envie d'agir. Parmi elles, la start-up Zéphyr Solar, lauréate du prix de l'Académie de la France des solutions qui récompensait — lundi 10 octobre au Conseil économique, social et environnemental (CESE) — un projet éthique et novateur mené par des jeunes de moins de 26 ans.

"On est parti d'un constat assez dramatique : celui que 17 millions de personnes dans le monde vivent dans des camps de réfugiés", explique Julie Dautel, 26 ans, cofondatrice de la start-up Zéphyr Solar, développée au sein de l'incubateur de Sciences Po. Ainsi, l'équipe est allée rencontrer des ONG et des fondations sur le terrain, pour s'enquérir de leurs besoins : "Leur réponse a été assez marquée : face à leur contrainte d'espace — qui est non extensible — ils ont besoin d'une énergie fiable, mobile et autonome."

zéphyr solar

Chaque ballon peut stocker 15 kilowattheure d'électricité par jour. ( © Zéphyr Solar/Facebook)

L'électricité : une ressource primordiale dans les camps

À l'heure actuelle, les organisations humanitaires utilisent principalement des groupes électrogènes thermiques, ce qui est loin d'être une solution idéale pour la planète, leur énergie étant produite par un moteur, fonctionnant au gaz, au diesel ou à l’essence. Les pollutions causées par l’utilisation de groupes électrogènes sont conséquentes, sachant que 40 % seulement du combustible consommé sert à produire l’énergie électrique, pour 60 % de pertes !

Par ailleurs, en cas d'inondation par exemple, la logistique mise en place dans les zones sinistrées se retrouve défaillante, notamment en ce qui concerne le ravitaillement en carburant (et donc en énergie). Or l'électricité apporte de meilleures conditions de soins, la sécurité la nuit, et la possibilité de faire fonctionner les pompes à eau ou les appareils de télécommunication. Elle s'avère donc primordiale pour la vie quotidienne dans les camps.

C'est pour cela que Zéphyr Solar a développé un grand ballon photovoltaïque dont la partie supérieure est recouverte de panneaux solaires (pesant actuellement 2 kilos), qui récupèrent de l'énergie en altitude, tout en libérant de l'espace au sol. Chaque ballon peut stocker 15 kilowattheures d'électricité par jour, ce qui permet d'alimenter un hôpital de fortune, d'éclairer 15 tentes et de déployer un réseau de télécommunications. Le premier modèle de cette sorte de montgolfière écolo devrait voir le jour dans les prochaines semaines.

logoFDS_RE

À lire -> 5 invention révolutionnaires qui pourraient sauver la planète