AccueilTechno

Selon Elon Musk, le wokisme a perverti Netflix

Publié le

par Konbini Techno

N’invitez pas Sandrine Rousseau et Elon Musk dans un même repas.

Selon Elon Musk, le wokisme a perverti Netflix

© Image originelle d’Elon Musk : CORDEIRO / AFP / Logo : Netflix ; Montage : Konbini techno

Sur Twitter, le milliardaire Elon Musk semble n’avoir aucune limite. Il n’hésite pas à faire varier le cours du bitcoin en faisant des pronostics. Il provoque Poutine en octogone après l’invasion de l’Ukraine. Il traite de “pedo guy” un spéléologue anglais qui ose le critiquer. Il se fout de la gueule de Twitter (le réseau social et ses employés) tout en proposant de le racheter. Bref, on ne s’ennuie pas.

La dernière saillie en date remonte au 19 avril. Le jour où, pour la première fois de sa vie, Netflix a annoncé avoir perdu des abonnés depuis dix ans. Immédiatement, l’action a dégringolé de 20 %. Sous un tweet du média Slashdot, Elon Musk a livré une explication toute personnelle de cette mésaventure :

Chargement du twitt...

Traduction du premier tweet : “Le virus woke rend Netflix irregardable” (Elon Musk a certainement dans sa ligne de mire la série Sex Education).

Mais l’anti-wokisme va plus loin. Quand un utilisateur répond “Le virus woke est la plus grande menace pour notre civilisation”, Elon Musk confirme avec un laconique “Oui”.

Chargement du twitt...

Côté Netflix, Elon Musk a tout faux. La perte des abonnés s’explique principalement par le partage de comptes entre les utilisateurs – la plateforme a d’ailleurs annoncé qu’elle prendrait des mesures.

Côté idéologie, on comprend un peu mieux d’où vient la culture d’entreprise raciste chez Tesla.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :