AccueilInternet

Pourquoi ceux qui jouent à Mario Kart en 200cc sont l’élite de la nation ?

Pourquoi ceux qui jouent à Mario Kart en 200cc sont l’élite de la nation ?

Publié le

C’est un tout nouveau jeu vidéo qui s’offre à ceux qui abandonnent le 150cc.

Dans la vie des joueurs de Mario Kart, il existe deux catégories de gens : ceux qui jouent en 150cc et les vrais qui tapent le 200cc (ceux qui jouent en 50cc sont des enfants de 6 ans, ils ne comptent pas). Mais alors que la société se déchire, que les tensions montent et que des règlements de compte entre amis s’organisent sur des courses 150cc, pourquoi les joueurs qui jouent en mode 200cc se placent-ils au-dessus de la populace ? On répond à cette question juste en dessous.

À voir aussi sur Konbini

Les 200cc sont des aventuriers du kart

Si les modes 50cc et 100cc proposent des défis découverte et faciles, le mode 150cc est la première partie compliquée du jeu, surtout pour obtenir les trois étoiles à chaque Coupe. Quand bien même, ce challenge est tout à fait atteignable. En revanche, tenter le mode 200cc, c’est partir à l’aventure, découvrir un nouveau monde, de nouvelles fonctionnalités, mais aussi de nouveaux raccourcis. Et c’est aussi se prendre énormément de murs et de chutes dans le vide. L’univers du 200cc n’est pas pour ceux qui ont le cœur fragile et les mains moites, mais plutôt pour les véritables chasseurs d’adrénaline. Les 200cc vivent sur une autre planète.

Les 200cc acceptent de déconstruire tout ce qu’ils ont appris

Si les 200cc sont des professionnels de la conduite, ils sont aussi et avant tout l’élite de la déconstruction. Car avant de performer en 200cc, il faut désapprendre les bases du 150cc, et ce, même si on y joue depuis la Super Nintendo. Terminé, le pouce constamment collé sur le bouton d’accélération (enfin, ça dépend) ; terminé, les boosts d’accélération après un tremplin (ça dépend aussi) ; et terminé, les dérapages à rallonge (ça dépend encore). Tu l’as compris, piloter en 200cc, c’est réapprendre à se farcir tous les circuits, même s’ils n’ont pas changé d’un iota.

L’étape de la déconstruction, c’est aussi l’étape de la défaite. On ne compte plus les chutes terribles dans le vide, les murs et arbres dans lesquels ton kart s’arrête net, les déprimants ralentissements sur l’herbe, les virages trop longs et les mauvaises utilisations des champignons et de l’étoile. Tu peux pester autant que tu veux, mais tu vas osciller entre la 6e et la 12e place au début. Et ce coup au moral, seuls quelques élus destinés à terrasser ce mode ultime parviennent à le surpasser.

Les 200cc peuvent s’asseoir à la même table que les dieux

Les joueurs de 200cc ont un truc en plus, juste un petit truc qui change la donne et leur permet de s’asseoir sur le trône des rois. Ce petit truc, c’est le freinage. Quand on joue en 150cc, on ne sait pas ce qu’est le frein. Alors qu’en 200cc, le frein est ton meilleur ami. Facile à apprendre, difficile à maîtriser, le frein est ce qui permet de rester en piste tout en gardant le boost. Efficace, certes, mais seulement s’il est utilisé avec parcimonie. Ajoute la décélération au freinage, et on obtient ici un tout nouveau mode de pilotage, digne des plus grands.

Les raccourcis aussi sont une corde supplémentaire à l’arc des joueurs de 200cc. Avec la vitesse d’un kart 200cc, de nouveaux chemins s’ouvrent aux joueurs, faisant d’eux de véritables machines à records, complètement imbattables lorsque les raccourcis sont maîtrisés à la perfection. La vidéo juste au-dessus prouve que ce mode ultime permet de sacrées dingueries.

En plus de réapprendre à négocier les virages, tremplins, lignes droites et raccourcis, les BG du 200cc touchent à tous les personnages. D’abord avec un personnage léger dans un kart à l’accélération et maniabilité élevées pour se faire les mains, puis avec un personnage lourd et ultrarapide pour l’élite de l’élite, le mode 200cc invite encore une fois le joueur à réinventer sa façon de piloter, ce qui finit par créer des monstres.

En conclusion, on ne dit pas que les 150cc sont des joueurs mous et fatigués par la vie, on dit juste que tout joueur de Mario Kart qui s’estime bon doit pouvoir tester le 200cc sans que Lakitu (la petite tortue sur son nuage) ne passe son temps à te repêcher dans le vide.