AccueilTechno

Minecraft dit non aux NFT (et les tacle au passage)

Publié le

par Konbini

Ils se sont fait descendre plus bas que la bedrock.

Minecraft dit non aux NFT (et les tacle au passage)

© Minecraft/YouTube

Il semblerait que le mépris du fondateur de Microsoft pour les NFT soit contagieux. Les jetons non fongibles viennent officiellement d’être rejetés par Mojang, le studio de développement de Minecraft… détenu par Microsoft.

Dans un billet de blog datant du 20 juillet, sobrement intitulé “Minecraft and NFTs”, l’équipe de Mojang Studios et Minecraft a annoncé vouloir clarifier sa position quant aux NFT et à la blockchain. Et elle ne pouvait être plus claire : “L’intégration de NFT avec Minecraft n’est pas quelque chose que nous soutiendrons ou autoriserons en général”, annonce le communiqué.

L’équipe s’adresse ensuite aux joueur·euse·s ou créateur·rice·s “impliqué·e·s dans l’achat, la vente ou les échanges de NFT qui utilisent Minecraft [comme des skins ou des mondes]“. Elle explique que le principe de Minecraft repose sur l’offre d’un contenu identique pour tout le monde. Des valeurs inclusives et altruistes. Les NFT, en revanche, “peuvent générer des schémas de pénurie et d’exclusion qui s’opposent à nos directives et à l’esprit de Minecraft.” Plus concrètement, la création d’un monde scindé entre “ceux qui ont et ceux qui n’ont pas.”

Par conséquent, la firme écrit noir sur blanc — et en gras, au cas où — que les technologies liées à la blockchain ne sont pas autorisées à être intégrées à Minecraft et aux serveurs, et ne peuvent servir à créer des NFT associés à des éléments du jeu comme des mondes, des skins, des éléments d’avatars ou des mods.

Le communiqué indique également qu’une nouvelle version des règles d’utilisation du jeu est en cours de création, et précisera plus en détail les directives relatives aux nouvelles technologies. Cette ferme opposition aux NFT dans l’univers vidéoludique n’est pas un cas isolé. Comme le rappelle The Verge, Valve et Ubisoft ont eux aussi pris des mesures contre les NFT.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com.

À voir aussi sur Konbini :