AccueilInternet

“Let me do it for you” : derrière ce mème de chien qu’on voit partout sur TikTok se cache la rupture tragique de FKA Twigs

“Let me do it for you” : derrière ce mème de chien qu’on voit partout sur TikTok se cache la rupture tragique de FKA Twigs

Publié le

Image :

Captures d’écran Tiktok et Youtube

Et même Peggy la cochonne.

Un lévrier russe (que l’on appelle aussi Barzoï) qui utilise sa très longue truffe pour aider son maître à récupérer des Pringles inatteignables bien planquées au fond du paquet. Rien que sur TikTok, ce mème aussi cute qu’étrange a été vu plus de 70 millions de fois et a d’emblée lancé une trend qui inspire les possesseur.euse.s de doggos, mais pas que. Tout ce qui ressemble de près ou de loin à un long museau fonctionne (genre une poignée de porte).

À voir aussi sur Konbini

@drawzillazzz How long can the nose go? #borzoi #borzoidog #longdog #pringlescanhands #pringles #animationmeme #animated #fypシ ♬ original sound - user57246212142

Quand Peggy la cochonne pointe le bout de son groin

Ce n’est pas tant l’image mignonne et absurde qui participe à la viralité de cette trend, mais bien le son qui l‘accompagne : “Let me do it for you”, ou “laisse-moi le faire pour toi” en français. L’audio, chanté d’une voix aussi étrange que retouchée, serait celle de… Peggy la cochonne, marionnette de la série Le Muppet Show. Cette version aurait été postée pour la première fois en 2022 par un certain DJ BFD, même si de nombreux twittos se disputent sa véritable paternité depuis. Ces quelques vers sont issus de “Cellophane”, morceau mélancolique et sous-coté de FKA Twigs sorti en 2019.

En novembre de la même année, Dany (@vibe_sceper sur TikTok) publie un tweet avec ce même audio et l’accompagne de l’instrumental, au piano. S’enchaînent alors les nouvelles versions, où l’on voit Peggy chanter pour l’être aimé (Kermit la grenouille, on suppose). On note qu’il s’agit d’ailleurs d’une hallucination auditive puisque FKA Twigs ne chante pas réellement “Let me do it for you” mais bien “Didn’t I do it for you ?”. Il ne s’agit pas franchement d’un morceau qui prête à rire (#euphémisme).

Une idylle rythmée par le harcèlement et le racisme

Ledit morceau évoque sa rupture très médiatisée avec Robert Pattinson. Une idylle de plusieurs années qui n’avait rien d’une sinécure pour la chanteuse, qui était victime de harcèlement et de racisme de la part des fans de l’acteur. En janvier 2021, lors du podcast Grounded with Louis Theroux, elle rapportait : “Les gens me traitaient des pires noms, des choses ignorantes et blessantes. Les pires insultes de la planète. Il était leur prince charmant et ils considéraient qu’il devait être en couple avec une personne blanche et blonde”. Bref, au risque de légèrement casser l’ambiance, vous ne verrez plus ces mèmes de chiens de la même manière.