AccueilTechno

Le jeu League of Legends va censurer son premier personnage noir et gay dans plusieurs pays

Publié le

par François Faribeault

K’Santé est le nouveau champion de LoL et est issu de la communauté LGBTQ+, ce que certains pays ne voient pas d’un très bon œil.

Le jeu League of Legends va censurer son premier personnage noir et gay dans plusieurs pays

League of Legends, jeu vidéo développé par Riot Games, est un MOBA (multiplayer online battle arena) rassemblant des millions de joueurs en ligne, avec ses propres ligues officielles dans chaque pays, sa scène Esports et ses Worlds aujourd’hui regardés en direct à travers le monde.

Récemment, aux côtés des plus de 150 champions jouables, un petit nouveau a fait son entrée dans l’arène. Il se nomme K’Santé, et au-delà de ses capacités de combat, il revêt la particularité d’être le premier personnage noir et gay de la licence. Hélas, dans certains pays où les droits des personnes homosexuelles sont juste inexistants, le studio admet devoir censurer ce héros.

Interviewé par Sky News, le producteur exécutif Jeremy Lee déclare être fier de ce héros, mais qu’il est aussi possible pour certains pays d’omettre l’origine de certains personnages :

“J’espère que tous les joueurs de League of Legends peuvent trouver un champion qui leur ressemble. Chaque région du monde peut modifier certains aspects du jeu pour s’adapter à la culture locale […], publier cette histoire de la manière qui lui semble la plus appropriée pour les joueurs. […] Même si ce n’est pas explicite, même si ce n’est pas direct, même si des changements ont été apportés, ou si des choses ne sont tout simplement pas aussi au premier plan pour l’identité de ce personnage, c’est comme cela que vous êtes censés les voir.”

À voir aussi sur Konbini

Lorsque l’on sait que K’Santé est le premier personnage à voir son orientation sexuelle mise en avant de façon évidente, la question peut se poser du parti pris de Riot Games. Quant à Hanna Woo, chargée des relations publiques dans l’entreprise, elle explique que c’est à chacun d’interpréter à sa manière le passé de ses personnages.

De son côté, le designer narratif Michael Luo explique dans le Washington Post l’importance de l’identité sexuelle de K’Santé :

“Nous voulions absolument nous assurer qu’il y avait une vraie relation romantique. […] Je voulais m’assurer que Tope [l’amant de K’Santé, ndlr] n’existait pas seulement en tant qu’idée, que nous pouvions le dépeindre dans une histoire, visuellement, et bien qu’il ne soit pas un personnage jouable, je voulais que nous puissions faire tout ce que nous pouvions pour montrer que ces deux personnes existent dans le temps et ont une relation significative.”

K’Santé a été introduit dans ce clip par Lil Nas X lui-même.