AccueilTechno

L’affaire du col Dyatlov, le mystérieux événement qui a donné naissance à un jeu vidéo d’horreur

Publié le

par François Faribeault

Des morts étranges, de la randonnée et un risque d’avalanche très élevé, voici ce qui vous attend dans Kholat, un survival horror à glacer le sang.

L’affaire du col Dyatlov, le mystérieux événement qui a donné naissance à un jeu vidéo d’horreur

Pour ce mois d’Halloween, la rédaction de Konbini vous prépare une série horrifique. Des creepypastas aux films d’horreur méconnus, en passant par des malédictions venues d’ailleurs, un article quotidien vous fera frissonner jusqu’au jour des morts.

La mystérieuse affaire du col Dyatlov

Le 23 janvier 1959, dix membres de l’Institut polytechnique de l’Oural d’Iekaterinbourg (neuf étudiants et un professeur de sport/ancien soldat) prennent la direction d’une région montagneuse aussi enneigée que sauvage située en Russie pour une expédition d’alpinisme à ski.

Lors de leur longue marche, à travers le froid brutal et les vents cinglants, un des étudiants souffrant de douleurs articulaires décide de rebrousser chemin. Il ne le sait pas encore mais cette décision lui sauvera la vie. Les neuf voyageurs restants, menés par Igor Dyatlov, poursuivent leur ascension pour établir leur camp, le 1er février 1959, sur les pentes enneigées de la Kholat Syakhl, la “montagne morte” dans la langue des Mansis, peuple autochtone de la région.

Les neuf voyageurs ne verront plus aucun lendemain et personne n’entendra plus jamais parler d’eux. Cet événement est connu sous le nom de “L’affaire du col Dyatlov”.

Quelques semaines plus tard, une équipe de recherche tombe enfin sur le campement, situé alors sous la neige. La tente semble avoir été découpée de l’intérieur et un corps est identifié à proximité d’un arbre. Avec la fonte des neiges, l’équipe de recherche fait des découvertes bien plus macabres. Les autres corps sont retrouvés, mais certains sont dévêtus, d’autres ont le crâne et la poitrine brisés, et d’autres les orbites vides. Un des étudiants ne possède plus de langue.

Malgré l’enquête des autorités soviétiques, aucun résultat probant n’en ressort. Chaque corps renvoie à des théories différentes, et il est impossible de trouver une explication commune à ces terribles morts. Finalement, la cause retenue est donc “force naturelle inconnue”, et l’affaire est passée sous silence.

Dès lors, de nombreuses théories voient le jour, de tests militaires clandestins à attaque d’autochtones, en passant par la piste du yéti et des extraterrestres. Le mystère reste donc entier.

À voir aussi sur Konbini

Kholat, le survival horror inspiré de cette histoire vraie

Développé en 2015 par IMGN.PRO, Blitworks, et Imagination s.c., Kholat est un jeu vidéo où le joueur incarne un randonneur tentant de découvrir, bien des années après, la vérité sur L’affaire du col Dyatlov. Retraçant le cours des événements, il doit retrouver des éléments laissés par les skieurs, comme des pages de journaux et des notes. Muni uniquement d’une carte et d’une boussole, le joueur doit alors se rendre aux coordonnées indiquées par les indices.

Évidemment, tout cela serait trop facile si le jeu n’était qu’une simple enquête. Avançant dans un environnement inquiétant et une atmosphère pesante, le joueur est incapable de se battre et n’a que la fuite et l’esquive pour ne pas mourir. Mourir de quoi ? Eh bien, je n’en dis pas plus, et je laisse les futurs joueurs que vous êtes suer à grosses gouttes devant les révélations que prépare le jeu.

La narration du jeu est effectuée par la voix suave de l’acteur britannique Sean Bean (Boromir et Ned Stark), et la bande originale du jeu est composée par Arkadiusz Reikowski. Les deux ensemble amènent le joueur à un sentiment de malaise et d’appréhension tout au long de la partie.

Kholat est disponible sur Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, Microsoft Windows, et même Mac si ton Mac est chaud.