AccueilTechno

La plus grande finale des Worlds, DRX bat finalement les T1 de Faker

Publié le , modifié le

Par Konbini avec AFP

Une victoire inattendue face aux boss de T1.

La plus grande finale des Worlds, DRX bat finalement les T1 de Faker

© LCK/Twitter

Une compétition haletante jusqu’à la dernière minute. L’équipe sud-coréenne DRX a créé la surprise ce samedi 5 novembre à San Francisco en remportant la finale haletante des Worlds 2022 League of Legends. Tout comme l’année précédente, la finale de cette 12e édition des Championnats du monde s’est déroulée en cinq manches, maintenant le suspense jusqu’au bout. DRX et T1, les deux équipes sud-coréennes finalistes, ont alterné les victoires avant que DRX ne remporte la victoire, par un score de 3 – 2.

L’équipe T1, la plus titrée de l’histoire de l’e-sport, partait pourtant favorite de ce duel 100 % coréen, et avait pris l’avantage lors d’une première manche facilement remportée.

Mais DRX s’est imposée par trois fois, notamment grâce à Kim Geon-woo, dit Zeka, 19 ans. Révélation de ce championnat, le midlaner a fait trembler le légendaire Faker.

Cette victoire, la toute première de l’équipe, était très attendue pour Deft (Kim Hyuk-kyu), 26 ans, joueur de talent qui a commencé les compétitions en 2014 mais n’avait dépassé le stade des quarts de finale qu’une seule fois, en 2014, où il s’était arrêté en demi. Aucun joueur aussi “vieux” n’avait jamais remporté les Championnats du monde jusqu’à cette année.

À voir aussi sur Konbini

La finale avait lieu au Chase Center de San Francisco, la salle où évolue habituellement l’équipe de NBA des Golden State Warriors, devant quelque 16 000 spectateur·rice·s déchaîné·e·s, ému·e·s aux larmes et tapant leurs traditionnels bâtons gonflables. En ligne, l’événement a été suivi, hors chiffres de l’Asie, par plus de 5 millions de personnes, selon The Washington Post.


Vous êtes deg que T1 n’ait pas gagné ? Racontez-nous tout à : hellokonbinitechno@konbini.com.