AccueilTechno

Grâce à une IA, une femme décédée a pu répondre à ses proches à son propre enterrement

Publié le

par Pierre Bazin

Ouija-rvis.

Grâce à une IA, une femme décédée a pu répondre à ses proches à son propre enterrement

La britannique Marina Smith est décédée en juin dernier à l’âge de 87 ans. Pourtant, quelques jours plus tard, lors de ses propres funérailles, elle a pu “répondre” à ses proches venus la saluer une dernière fois.

Ce n’était pas une simple vidéo posthume mais une “expérience vidéo conversationnelle et holographique”, selon les mots de la start-up StoryFile à l’origine de ce concept. De son vivant, Marina Smith avait répondu à 250 questions, le tout filmé par 20 caméras différentes. Grâce à au traitement par intelligence artificielle (IA), la femme a pu revenir brièvement à la vie sous forme d’une vidéo interactive.

L’entreprise StoryFile a été fondée à Los Angeles par Stephen Smith, fils de la défunte. À l’origine, cette technologie a été utilisée pour préserver les souvenirs et la mémoire des survivants de la Shoah.

Dans les colonnes du Telegraph, Stephen Smith assure que “Maman a répondu aux questions des proches endeuillés après avoir assisté à sa propre crémation”. Il ne s’agit pas de réponses préenregistrées mais bien d’une discussion en direct entre la famille de la défunte et de cette dernière.

Le témoignage post mortem est un des nouveaux grands sujets de la tech. Il y a quelques mois, le géant Amazon avait fait une démonstration de son assistant vocal Alexa qui réutilisait les voix de personnes décédées.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :