AccueilTechno

FAKE ALERT : arrêtez de regarder les vidéos de “piscine primitives” au cœur de la jungle

Publié le

par Pierre Bazin

Et en plus, c’est aussi un désastre écologique.

FAKE ALERT : arrêtez de regarder les vidéos de “piscine primitives” au cœur de la jungle

Capture d’écran YouTube

Vous êtes du genre à vous perdre dans une boucle infinie de vidéos YouTube toutes plus hypnotisantes les unes que les autres ? Alors vous êtes forcément déjà tombé sur une de ces vidéos dites de “construction primitive”.

Le principe est simple, dans une nature luxuriante et tropicale, vous observez quelques personnes habillées en pagne fabriquer à l’aide d’outils rudimentaires (bâtons, pierres, terre, etc.) d’immenses piscines, labyrinthes et autres dingueries d’architecture.

Ce sont des vidéos captivantes, fascinantes, bien rythmées et qui font évidemment des dizaines de millions de vues sur YouTube. L’une des chaînes les plus connues est Primitive Unique Tool mais il en existe bien d’autres.

Ces vidéos paraissent tellement parfaites qu’on a l’impression de voir une version ultra-réaliste de Minecraft. Les plans sont minutieux, les time-lapses bien élaborés, tout semble impeccable. Parce qu’évidemment, tout est faux.

Un désastre écologique

La première chaîne à avoir alerté des problèmes liés à ces insolites constructions est la chaîne YouTube PhotoXpression, il y a un an. Dans plusieurs vidéos, la chaîne montre les ravages laissés derrière ces installations.

On y voit ainsi des lieux complètement abandonnés qui n’ont évidemment pas résisté à l’épreuve du temps. Pire encore, des déchets et des restes de campements, loin d’être primitifs, peuvent être aperçus. Enfin, la question de l’origine de l’eau, utilisée pour remplir ces nombreuses “piscines” idylliques, est étrange puisque l’auteur de la vidéo explique que la rivière la plus proche est à des kilomètres de là.

Un gros chantier dans la jungle

Il y a quelques semaines, c’est la chaîne SunnyV2 qui s’est attaquée à ces “fakers”. La vidéo très documentée a déjà atteint les 10 millions de vues et fait beaucoup de bruit.

Après avoir recueilli divers témoignages (dont celui de la chaîne PhotoXpression citée plus haut), le verdict est clair pour Sunny : tout est faux. Sur plusieurs vidéos, on peut apercevoir des traces de camion et même une petite pelleteuse discrète dans un coin de l’image.

Le reportage s’appuie aussi sur le témoignage anonyme d’une personne ayant participé au staff technique sur ces tournages organisés au Cambodge ou au Laos. Il ne s’agit donc pas de deux gus qui font tout ce travail en 100 jours, mais bien d’une quinzaine d’ouvriers se relayant sur 5 petites journées. Le plus ridicule se trouve peut-être dans leur “ciment primitif” fait de cailloux et d’argile, ou de sable, ça dépend.

Sunny a également contacté Primitive Technology, une chaîne appartenant à un Australien qui fait des vidéos de survie avec des outils primitifs bien plus légitimes. Avec des résultats bien moins grandiloquents à l’image, Primitive Technology a le mérite d’être parfaitement authentique, il trouve d’ailleurs la démarche de ses copycats tout simplement ridicule.

Donc si vous voulez encore croire en ce que vous voyez sur Internet, allez voir Primitive Technology.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :