AccueilTechno

Cette étonnante pochette a “déconnecté” les téléphones de vingt élèves poitevins

Publié le

par Julie Morvan

Une expérimentation inédite !

Cette étonnante pochette a “déconnecté” les téléphones de vingt élèves poitevins

© LeoPatrizi/Getty Images

La fameuse digital detox commencerait dès le plus jeune âge. À Poitiers, l’établissement scolaire Isaac de l’Étoile encourage ses élèves à décrocher des écrans… grâce à une petite pochette connectée. Une expérimentation de déconnexion numérique inédite, selon Le Parisien.

Le principe est tout simple : chaque ado est équipé d’une pochette du nom de Pozzz. Commercialisée par la start-up bordelaise Genius Objects depuis septembre 2021, cette dernière est équipée d’un capteur qui recense le temps d’inutilisation d’un smartphone. Lorsque celui-ci est verrouillé et sagement rangé à l’intérieur, bien à l’abri des mains et des yeux, la pochette lance un décompte. Dès quinze minutes de pause de temps d’écran, c’est gagné : on est récompensé par une monnaie virtuelle, le Coinzzz.

C’est la première fois que ce défi est lancé dans un établissement scolaire. Une alternative aux douloureuses scènes de confiscations de portables, auxquelles se livre le personnel dans les couloirs de l’école. En tout, une vingtaine d’élèves s’est portée volontaire. L’enjeu y est pour beaucoup : plus on résiste à la tentation de sortir son smartphone, plus la récompense est grande. “Nous motivons par le jeu”, explique Alexandre Faucher, cofondateur de Pozzz et ancien de chez Microsoft.

Résultat : les efforts des élèves leur ont déjà permis de récolter l’équivalent de 1 000 euros, versés par l’établissement. Une somme qui, pour l’instant, se traduit par des viennoiseries, des jeux et autres sympathiques loisirs (cinéma, bowling et accrobranche)… Le gros lot : une sortie au Futuroscope. Mais pour le décrocher, encore leur faut-il atteindre 2 880 heures de déconnexion totale avant le 10 juin prochain.


Vous seriez prêt·e·s à confier votre téléphone à cette pochette ? Racontez-nous à : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :