AccueilTechno

Ce collectionneur fou de cartes Pokémon a vécu le pire des cauchemars

Publié le

par Julie Morvan

500 000 dollars partis en fumée…

Ce collectionneur fou de cartes Pokémon a vécu le pire des cauchemars

©
garrett34dylan/YouTube

Le cauchemar de tout collectionneur. Christopher Polydorou est un fan absolu de la franchise japonaise. Cet homme de 62 ans, courtier en assurances en Caroline du Sud, conserve une précieuse collection de cartes Pokémon chez lui.

Elles dorment sagement dans une des pièces de sa somptueuse demeure, qui totalise sept chambres. Et pas dans n’importe quelles conditions. Ces paquets de cartes, parfois vieux de 20 ans, sont gardés scellés, et pour éviter qu’ils ne se détériorent, Polydorou contrôle même la température ambiante de la pièce. Malheureusement, malgré toutes ces précautions, le collectionneur n’avait pas — encore — installé de détecteur de mouvement dans ce sanctuaire Pokémon et il a eu la pire des surprises : une partie de sa collection a été volée.

500 000 dollars partis en fumée, rapporte Kotaku. Polydorou s’est aussitôt empressé d’appeler la police pour expliquer que quelqu’un était entré par effraction dans sa salle de collection et s’était emparé d’une boîte et demie de cartes Pokémon… d’une valeur d’un demi-milliard de dollars.

“Heureusement” — c’est un grand mot — pour Polydorou, il s’est avéré que la valeur réelle du vol n’avoisinait “que” — idem — un demi-million de dollars. En revanche, ce n’est pas une boîte et demie, mais bien trois boîtes qui ont disparu. Parmi les cartes volées, se trouvait une “précieuse édition japonaise”. Selon Polydorou, la seule personne ayant eu accès à la salle de collection depuis octobre 2021 était un réparateur de climatiseur, embauché par sa mère de 91 ans.

À voir aussi sur Konbini

Ironie du sort : alors qu’il est lui-même courtier en assurance, Polydorou n’avait pas assuré sa collection de cartes, selon The Smoking Gun.


Les cartes Pokémon vous en ont fait voir de toutes les couleurs ? N’attendez plus, racontez-nous tout à : hellokonbinitechno@konbini.com.