AccueilTechno

Arrêtée par la police, une voiture sans conducteur tente de “fuir” l’interpellation

Publié le

par Pierre Bazin

"Algos sur le capot, tout de suite !"

Arrêtée par la police, une voiture sans conducteur tente de “fuir” l’interpellation

C’est une vidéo, publiée le 2 avril dernier, qui est devenue virale le week-end dernier outre-Atlantique. On peut y voir la police de San Francisco arrêter une Chevrolet Bolt EV électrique de l’entreprise Cruise, spécialisée dans les voitures autonomes.

L’origine de l’interpellation du véhicule est probablement liée au fait que celui-ci n’avait pas ses phares allumés alors qu’il roulait en pleine nuit. Mais, au moment d’arriver à la fenêtre du conducteur, le policier est plus que surpris : “Il n’y a personne dedans !” peut-on entendre dans la vidéo.

La scène est massivement suivie par les passants et devient encore plus surréaliste. Quelques secondes après son premier arrêt, le véhicule autonome avance encore d’une dizaine de mètres comme s’il tentait un délit de fuite, provoquant une certaine hilarité chez les spectateurs de cette déconcertante situation.

Le véhicule s’est ensuite garé un peu plus loin. Contactée par nos confrères d’Ars Technica, Cruise explique que la voiture n’a pas essayé de s’enfuir mais qu’elle a simplement cherché un endroit plus sûr pour s’arrêter. L’un des policiers a contacté l’entreprise pour lui expliquer la situation et cette dernière a assuré avoir réparé le bug qui faisait que cette voiture roulait sans phares allumés.

La voiture sans conducteur n’a pas reçu de contravention. Spécialisée dans le transport urbain en véhicules autonomes, l’entreprise Cruise a déjà anticipé ces possibles situations en publiant des “guides” sur comment approcher correctement un engin sans conducteur issu de sa flotte.

Des cas plus ou moins similaires ont déjà été identifiés par le passé. En 2019, sur Rhode Island, un policier avait arrêté une navette autonome de May Mobility, ne connaissant pas ce type de véhicule. Là non plus, aucune contravention n’avait été donnée à ce véhicule.


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :