AccueilTechno

À cause d’Elon Musk, Twitter est en PLS

Publié le

par Eve Chenu

Le groupe a vu son chiffre d’affaires reculer au deuxième trimestre.

À cause d’Elon Musk, Twitter est en PLS

© OLIVIER DOULIERY / AFP

Twitter a enregistré au deuxième trimestre des résultats sensiblement inférieurs aux attentes. Une déception due, selon le réseau social, à un contexte défavorable, en raison notamment de l’incertitude liée à son rachat potentiel par Elon Musk.

Le groupe, qui tente d’obtenir en justice que l’entrepreneur tienne son engagement, a vu son chiffre d’affaires reculer sur un an (-1 %) à 1,18 milliard de dollars, selon un communiqué publié vendredi. Ce repli est attribué à des “vents contraires” dans le secteur de la publicité, aux craintes qui pèsent sur la conjoncture économique, mais aussi à “l’incertitude liée à l’acquisition en cours de Twitter” par Elon Musk.

Le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens dits “monétisables”, c’est-à-dire pouvant être exposés à de la publicité sur la plateforme, a progressé de 8,8 millions, moins que prévu par les analystes, pour atteindre 237,8 millions.

Dans un contexte de durcissement des conditions de crédit et de ralentissement économique, les sociétés dont le modèle est entièrement basé sur la publicité souffrent d’une diminution des budgets des annonceurs.

Au-delà d’une conjoncture défavorable, Twitter est aussi fragilisé par la saga de son rachat hypothétique par Elon Musk.

Après le renoncement de l’entrepreneur début juillet, le dossier s’est déplacé sur le terrain judiciaire, où les dirigeants entendent obtenir que le milliardaire soit contraint d’acquérir la plateforme.

L’homme d’affaires accuse, quant à lui, les dirigeants de Twitter d’avoir menti sur la proportion des comptes automatisés et des spams, et de ne pas lui avoir fourni suffisamment de données pour vérification, ce que le groupe conteste.

Konbini avec AFP


Pour nous écrire : hellokonbinitechno@konbini.com

À voir aussi sur Konbini :