AccueilSports

Une 3e étoile sur le maillot, une saison de F1 de folie, une coupe d’Europe tricolore : ce que l’on souhaite au sport en 2022

Publié le

par Tidiany M'Bo

Sur le terrain comme en dehors, l’année de sport promet d’être riche en émotions. Que doit-on en attendre ?

Une 3e étoile sur le maillot, une saison de F1 de folie, une coupe d’Europe tricolore : ce que l’on souhaite au sport en 2022

© FRANCK FIFE / AFP

L’année 2022 s’est ouverte il y a quelques jours, accompagnée de son lot de bonnes résolutions en tous genres ! En matière de sport, ce millésime prometteur va s’articuler autour d’un programme particulièrement dense. Entre les enjeux purement sportifs (le terrain, la piste, le ring) et ceux qui revêtiront un aspect plus symbolique, voire politique, 2022 pourrait être une année à marquer d’une pierre blanche. Alors, que pouvons-nous espérer en matière de sport pour les 12 mois à venir ? Voici un petit florilège des vœux que nous souhaitons voir exaucés, sans ordre de préférence.

Un club français gagne une Coupe d’Europe de foot

Vingt-six ans. Voilà maintenant plus d’un quart de siècle que la France attend un successeur au PSG, vainqueur en 1996 de la défunte Coupe des vainqueurs de Coupe. Depuis, l’Hexagone a eu plusieurs occasions concrètes d’ajouter une ligne à son palmarès : Marseille, en 1999, 2004 et 2018 ; Bordeaux en 1996 ; Monaco en 2004 ; le PSG en 1997 puis en 2020… Mais rien n’y fait, la victoire se dérobe systématiquement pour la France, qui affiche un ratio terrible avec 15 finales jouées pour 2 petites victoires… Alors cette année peut-elle être la bonne pour les nombreux représentants tricolores (PSG, Lille, Lyon, Monaco, Rennes et Marseille) encore en lice au printemps ?

Chargement du twitt...

La France gagne une 2e Coupe du monde de suite

Désillusion à l’Euro, consolation en Ligue des nations… L’année 2021 a été contrastée pour la bande de Didier Deschamps, mais les Bleus semblent repartis dans le bon sens et devraient s’avancer parmi les prétendants au titre suprême au Qatar l’hiver prochain (21 novembre-18 décembre). Une victoire, ce serait faire un pas supplémentaire dans l’Histoire puisque seuls deux pays ont déjà réussi le doublé : l’Italie (1934-1938) et le Brésil (1958-1962).

Les Bleues à l’Euro

Du côté des filles, on attend toujours le premier titre majeur. Trois ans après la désillusion du Mondial à domicile (élimination en quart), les joueuses de Corinne Diacre espèrent au moins aller chercher ne serait-ce qu’une breloque, elles qui n’ont plus joué une demi-finale de tournoi majeur depuis les JO 2012. L’Euro, qui se jouera cet été en Angleterre (6-31 juillet), est une occasion rêvée de récompenser toutes ces générations frustrées et de confirmer la bonne forme du foot féminin français de clubs.

Un Français remporte le Tour de France

Si la patience des Français est mise à rude épreuve avec les Coupes d’Europe de foot, que dire des fans de vélo avec le Tour de France… Dernier vainqueur tricolore ? Bernard Hinault, en 1985. Une autre époque. Alors oui, il y a bien eu quelques coureurs “frissons”, Jalabert, Virenque, Voeckler, Bardet et autres Alaphilippe, pour réveiller notre ambition patriotique. Selon toute vraisemblance, il faudra encore s’armer de patience pour voir un autre Français succéder au “Blaireau” sur le podium des Champs-Élysées. Mais puisque l’espoir fait vivre…

Chargement du twitt...

Des Bleu·e·s qui brillent à l’Euro de hand

Après un été 2021 enchanté et une médaille d’or glanée aux Jeux de Tokyo, les équipes de France de handball abordent 2022 avec, pour chacune, l’Euro en ligne de mire (13-30 janvier pour les hommes, 4-20 novembre pour les femmes). Les filles d’Olivier Krumbholz ont pris l’habitude de jouer les premiers rôles dans les grandes compétitions, notamment à l’Euro, où elles restent sur trois médailles lors des trois dernières éditions (2016, 2018, 2020). C’est plus contrasté pour les garçons, avec “seulement” deux demi-finales sur les 5 dernières éditions (dont une victoire, en 2014). Mais comment ne pas être optimiste après la démonstration des derniers JO ?

Mondial de volley en 2022

Autre équipe à avoir régalé les Français à Tokyo 2021, l’équipe de France de volley, sacrée championne olympique pour la première fois de son Histoire. Sans Laurent Tillie, qui a laissé sa place au Brésilien Bernardinho après 9 années de bons et loyaux services, les Bleus ont montré des signes d’essoufflement lors de l’Euro en septembre dernier, avec une élimination dès les 8es de finale. Cette année, les voilà avec en ligne de mire le championnat du monde où ils arriveront avec l’intention de faire honneur à leur nouveau statut.

Quartararo qui conserve sa couronne

Premier Français de l’Histoire à remporter le championnat de Moto GP, Fabio Quartararo a très vite confirmé les espoirs placés en lui. Voilà désormais la saison de la confirmation pour le pilote de 22 ans, qui devra faire face à une rude concurrence sur les circuits moto du monde entier. Avec comme motivation, la perspective de rejoindre le Panthéon des champions multititrés, Rossi, Stoner, Marquez, Lorenzo…

Chargement du twitt...

Une saison de F1 au niveau de 2021

En ayant bien conscience qu’il sera difficile de vivre un scénario identique à 2021, tant ce cru fut exceptionnel, puisse la saison 2022 de F1 continuer à nous tenir autant en haleine ! Avec un duel Verstappen-Hamilton qui a posé les jalons d’une rivalité historique, on se donne d’ores et déjà rendez-vous le 18 mars à Bahreïn pour une saison de 23 courses (un record).

Chargement du twitt...

Que la FIFA revoie sa vision

Au moment de basculer sur les vœux à considération plus politique, impossible de ne pas cibler en premier lieu la FIFA, superpuissance institutionnelle et financière dont les déclarations d’intention en 2021 n’étaient pas de nature à nous rassurer. Entre la folie réformatrice initiée sur le jeu et l’absence de solutions face à des problèmes de fond, sans compter les soucis d’ordre social sur lesquels elle montre encore et toujours ses limites, la FIFA semble vouloir entraîner le sport le plus populaire du monde sur une voie contestable, pour ne pas dire plus.

Des stades de foot apaisés, sans violence ni racisme

L’un des combats qu’elle n’aura pas réussi à mener, c’est celui des incidents dans les stades, encore bien trop nombreux et de natures extrêmement diverses. Sans pour autant affubler les instances, FIFA, UEFA ou autres, de missions qui sortiraient de leur giron, on peut regretter leur passivité face à des sujets tels que le racisme, les discriminations et les violences qui sont encore monnaie courante dans trop d’enceintes.

Des sportifs libres dans un monde libre

Enfin, et parce que 2022 s’articulera autour de deux événements sportifs de rayonnement mondial (les JO d’hiver et le Mondial de foot) dont l’organisation est confiée à deux pays attendus au tournant sur la question des libertés (Chine et Qatar), le vœu le plus cher que nous puissions formuler est que chaque sportif / sportive puisse librement disposer de son corps et de sa liberté de circulation et d’expression. Avec les cas de la joueuse de tennis Peng Shuai (disparue plusieurs jours après avoir dénoncé des agressions sexuelles de la part d’un haut membre du parti communiste chinois) et l’athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaya (traquée par les responsables de son pays et contrainte de s’exiler en Pologne, après avoir critiqué publiquement des membres de sa fédération durant les JO), l’année 2021 nous a rappelé combien le sport pouvait refléter l’état précaire des libertés dans le monde.

À voir aussi sur Konbini :