AccueilSports

Un pilote de karting russe viré de son écurie après un salut nazi présumé sur le podium d’une course

Publié le

par Konbini Sports

La FIA a ouvert une enquête contre Artem Severiukhin.

Un pilote de karting russe viré de son écurie après un salut nazi présumé sur le podium d’une course

Capture d’écran FIA

La Fédération internationale de l’automobile (FIA) a ouvert une enquête après l’apparent salut nazi d’un jeune pilote russe, participant sous drapeau italien, lors d’une course du championnat d’Europe de karting au Portugal, a annoncé l’instance lundi.

“La Fédération internationale de l’automobile confirme qu’elle a ouvert une enquête immédiate sur la conduite inacceptable de M. Artem Severiukhin survenue lors de la cérémonie du podium de la catégorie OK lors de la première manche du Championnat d’Europe de karting 2022 de la FIA”, en Algarve, dans le sud du Portugal, a écrit la FIA dans un communiqué. “La FIA communiquera prochainement sur les suites qui seront données à cette affaire”, a-t-elle poursuivi.

Dimanche, sur la première place du podium, Artem Severiukhin a frappé deux fois son cœur du poing avant de tendre son bras droit dans un geste soupçonné d’être un salut nazi, en direction du public, avant de devenir hilare, peut-on voir sur une vidéo du championnat.

Chargement du twitt...

En raison de l’invasion par la Russie de l’Ukraine, la FIA n’autorise pas les pilotes russes à concourir sous leur bannière. Pilotant sous drapeau italien, c’est donc l’hymne italien qui était joué lors de ce podium.

Malgré ses excuses dans une vidéo publiée sur Instagram, et son démenti de tout salut nazi, l’équipe Ward Racing a décidé de rompre son contrat : “Ward Racing ne voit aucune possibilité de poursuivre la coopération avec Artem Severiukhin et va procéder à la résiliation de son contrat de course”, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Konbini sports avec AFP

À voir aussi sur Konbini :