AccueilSports

Un album photo raconte les histoires des ouvriers décédés au Qatar sur les chantiers de la Coupe du monde

Publié le

par Eve Chenu

Des milliers de travailleurs migrants sont morts depuis que le Qatar a été choisi pour accueillir la Coupe du monde de football de 2022.

Un album photo raconte les histoires des ouvriers décédés au Qatar sur les chantiers de la Coupe du monde

© Cards of Qatar

Plus de 6 500 travailleurs migrants sont morts dans les chantiers de construction des stades au Qatar depuis 2010, annonçait The Guardian, le 23 février 2021. Depuis, le bilan s’est encore alourdi.

Mettre des visages sur ces chiffres, c’est le défi que s’est lancé la plateforme de journalisme d’investigation Blankspot. Avec “Cards of Qatar“, une collection de cartes de football, les stats des joueurs sont remplacées par les histoires de ces travailleurs décédés.

On découvre ainsi le récit d’Anish Gurung, 21 ans, mort sur le chemin du travail, ou encore celui de Monir Hossain, 34 ans, officiellement décédé d’un “accident”, sans qu’aucune précision n’ait été apportée à sa famille.

Chargement du twitt...

Pour cette première série de 33 cartes, les journalistes de Blankspot se sont entretenus avec les familles des victimes, venues du Népal, du Bangladesh et de l’Inde pour travailler sur le chantier de la Coupe du monde. De nouvelles cartes seront publiées chaque jour, jusqu’au lancement de la Coupe du monde. Elles seront suivies d’articles plus longs et d’interviews d’acteurs, d’hommes politiques et d’organisations de travailleurs.

À voir aussi sur Konbini :