AccueilLifestyle

Rencontre avec la photographe Hlenie : “Zlatan a explosé de rire, et j’ai pris une photo à ce moment-là”

Rencontre avec la photographe Hlenie : “Zlatan a explosé de rire, et j’ai pris une photo à ce moment-là”

Image :

Photo Hlenie

avatar

Par Lucie Bacon

Publié le

À 25 ans, elle a déjà photographié Zlatan Ibrahimovic, Kevin Durant, Wiz Khalifa et suivi Booba, PNL et Kalash dans leurs concerts. Hélène, mieux connue sous le pseudo de Hlenie, se fait peu à peu une place dans le monde de la photo.
Timide mais ambitieuse, Hlenie nous a raconté comment elle avait débuté dans les milieux du foot et du rap, qui ne lui étaient pas forcément familiers…

#clic

Une photo publiée par H LENIE (@hlenie) le


 
Football Stories | Peux-tu te présenter ?
Hlenie | Je m’appelle Hélène, j’ai 25 ans. On me connaît plus communément sous le nom de Hlenie. Je viens de Tours, je suis à Paris depuis 2008, où j’ai fait des études de cinéma, et je me suis acheté mon premier appareil en 2008, 2009. Et je suis devenue photographe.
C’était quoi comme appareil ? 
C’était un Canon 550D, avec un objectif 18-55 millimètres, la base.
Est-ce que tu peux revenir sur ton parcours ?
J’ai fait une licence et un début de master d’études cinématographiques, à la fac dans le 13e, et j’ai arrêté parce que la photo s’en est mêlée.
Pourquoi la photo ?
J’étais passionnée par l’image de façon générale. Déjà avec le cinéma, ce qui m’a passionnée, c’était de réussir à capter le mouvement et l’énergie. Ensuite, j’avais envie d’essayer de capter ça en image fixe, voir si j’arrivais à faire ressentir ce mouvement-là sur une photo. J’ai acheté mon appareil, et j’ai commencé à expérimenter des choses.

Aujourd'hui les qualifications #NFX #NikeFootballX passent par Grigny See u there !

Une photo publiée par H LENIE (@hlenie) le


 
Petit à petit, j’ai rencontré les bonnes personnes, j’ai commencé à shooter dans un club, le Social Club. C’était une soirée avec Birdy Nam Nam aux platines, ce n’était pas du tout prévu mais il y avait une super énergie. J’ai pris les photos et on m’a recontactée pour revenir en faire dans ce club. La semaine suivante, il y avait une soirée hip-hop, j’y ai fait mon premier essai. J’y ai rencontré Yoan [Prat, ndlr] et Tom [Brunet, ndlr], qui ont créé Yard. On a travaillé ensemble à partir de ce moment-là.
Et dans le foot, comment as-tu commencé ?
Avec Yard, on travaillait avec des sponsors qui nous demandaient de couvrir des événements. Pour le premier que j’ai photographié, j’accompagnais des influenceurs qui allaient à un match du PSG [une opération Nike, ndlr]. Ça a été la première entrée en matière, on va dire. Quelques jours plus tard, avec cette même opération, ils faisaient venir des footballeurs, et j’ai photographié Zlatan, Thiago Silva et Yohan Cabaye.
Alors, ça fait quoi de photographier Ibrahimovic ? 
C’est impressionnant, en fait. Il est vraiment charismatique, naturellement. Même si on ne connaît pas trop le foot ou le joueur, l’homme en lui-même est un peu imposant. Je me suis fait toute petite, mais ça s’est très bien passé.

À voir aussi sur Konbini

“La photo qui me marque le plus, c’est celle que j’ai prise de Kevin Durant, pendant un entraînement”

“Booba est hyper-gentil, il a beaucoup d’humour”

À lire -> Interview SMS : à 25 ans, HLénie a déjà photographié tes rappeurs préférés