AccueilSports

“Petit nègre” : grosse polémique après les propos de Nelson Piquet sur Lewis Hamilton, révélés au grand jour

Publié le

par Abdallah Soidri

L’ancien champion du monde brésilien a qualifié Lewis Hamilton de "petit nègre" en commentant le duel avec Max Verstappen sur la piste de Silverstone en 2021..

“Petit nègre” : grosse polémique après les propos de Nelson Piquet sur Lewis Hamilton, révélés au grand jour

© Instagram/@lewishamilton

La passe d’arme sur le circuit de Silverstone entre Lewis Hamilton et Max Verstappen l’an dernier avait donné lieu à une vague de commentaires racistes envers le Britannique, vainqueur du Grand Prix. On a appris ce lundi, que l’ancien champion du monde de F1 Nelson Piquet — père de la compagne de Verstappen — avait aussi tenu des propos racistes à l’encontre le pilote Mercedes, au moment de commenter l’incident en le qualifiant de “neguinho”, l’équivalent de “petit nègre” en français.

Chargement du twitt...

Hamilton a réagi

D’après les révélations de CNN Brésil, Piquet aurait utilisé ce terme dans une interview pour Motorsport. “Le petit nègre (sic) a mis sa voiture et l’a laissée parce qu’il n’y avait aucun moyen pour lui de dépasser deux voitures dans ce virage. Il l’a fait comme un salaud. Il a de la chance, seul l’autre [Verstappen] a été foutu”, aurait-il asséné, dans des propos traduits par RMC Sport.

À la suite de ces révélations, Lewis Hamilton a réagi sur Twitter en déclarant, en brésilien dans le texte, vouloir se concentrer sur “le changement de mentalité”. Avant de commenter dans un second tweet les propos de Nelson Piquet. “C’est plus que des mots. Ces mentalités archaïques doivent changer et n’ont aucune place dans notre sport, s’est indigné le septuple champion du monde de F1. J’ai été entouré de personnes ayant ces comportements et été la cible d’attaques durant toute ma vie.”

En conclusion, le pilote Mercedes appelle à un changement immédiat. “L’heure est venue de passer à l’action”, assène-t-il en conclusion de son tweet.

Des condamnations unanimes

La Fédération internationale d’automobile (FIA) a “fermement condamné” les paroles de Nelson Piquet et rappelé qu’“aucun comportement et propos racistes et discriminant” n’était toléré “dans le sport et plus largement dans la société”. Mercedes, l’écurie de Lewis Hamilton, a rappelé l’engagement de son pilote, “un vrai champion de la diversité sur en dehors des circuits”, dans la lutte contre le racisme.

Chargement du twitt...

En 2020, après la mort de George Floyd, il avait été un des grands soutiens du mouvement Black Lives Matter. En 2019, il avait créé une commission censée améliorer la diversité dans l’univers de la Formule 1 et du sport automobile.

À voir aussi sur Konbini :