AccueilSports

On a classé (objectivement) les meilleurs joueurs français du Eleven All Stars

Publié le

par Damien Garcia

Certains ont (presque) leur place en équipe de France (la vraie).

On a classé (objectivement) les meilleurs joueurs français du Eleven All Stars

Instagram @aminematue

Samedi soir, Amine a fait d’une pierre deux coups en battant l’Espagne et le record français d’affluence sur Twitch. Il faut dire qu’il était bien accompagné. Toute une flopée de streamers se sont battus à ses côtés pour remporter le match contre l’Espagne 2 à 0.

Si le collectif était convaincant, ce n’est pas forcément le cas de toutes les individualités. Heureusement, on a gagné, on va donc épargner les moins bons et classer uniquement les 10 meilleurs joueurs, ceux qui nous ont menés vers la victoire.

#10. Brawks

À voir aussi sur Konbini

Y a-t-il un domaine dans lequel il ne performe pas ? Ce n’est vraisemblablement pas son sport de prédilection, et pourtant, il a réussi à se rendre utile pour l’équipe. Il mérite d’ouvrir ce classement.

#9. Carlito

Vous avez bien lu. Voir le youtubeur aussi impliqué au milieu de terrain, c’était… surprenant.

#8. Amine

Le capitaine, aligné à la pointe de l’attaque, n’a malheureusement pas réussi à trouer les filets de sa frappe puissante. Amine nous a cependant régalés avec des talonnades et des déviations aux petits oignons.

#7. Domingo

Capitaine du FC Silmi sur FIFA, coach à succès sur Football Manager, samedi soir, il a dû délaisser ses responsabilités. Cela ne l’a pas empêché de trouver sa place au sein de l’équipe.

#6. Tonton

Il est Suisse, mais il ne faut pas le dire, car son troisième poumon nous a été bien utile samedi soir.

#5. Arsene

Ancien titulaire avec le Vinsky FC, il n’a rien perdu. Arsene s’est révélé très précieux défensivement.

#4. Djilsi

C’est peut-être lui que Didier Deschamps aurait dû appeler pour remplacer Mike Maignan. L’attaque espagnole n’était pas la plus menaçante, mais Djilsi a su répondre présent quand il le fallait. Il s’en sort avec un clean sheet mérité.

#3. Boumé

On aurait aimé qu’il le mette, ce but. Hyperactif, il a fait la totale à la défense espagnole, quitte à croquer de temps en temps. Mais comment lui en vouloir, après la merveille de passe qu’il délivre à Bruce Grannec sur le deuxième but.

#2. Bruce Grannec

En un mot : l’expérience. Il lui en a suffi d’une. Bruce Grannec n’a pas tremblé quand il a fallu faire le break. Avec sang-froid, il se remet sur son bon pied et fusille le gardien.

Chargement du twitt...

#1 SachaAlonzYannou

Comment les départager ? Ils seront trois sur la plus haute marche. À leurs postes respectifs, ils ont tous fait un chantier.

Alonz, la plaque tournante de l’équipe. Précieux en défense, il a récupéré bon nombre de ballons, pour ensuite délivrer des caviars. Représentant de la Kcorp, il a rendu le CEO fier en faisant le travail pour deux, tant Bibi était invisible.

Suarez ? Sacha ? D’où venait cette tête ? On ne sait pas. Petit pont, jeu dans les petits espaces… Offensivement, tout lui réussissait samedi soir. Il a montré le chemin en ouvrant le score à la 26e minute et, pour ça, on ne peut que lui être reconnaissant.

Chargement du twitt...

Yannou, l’ultime rempart. Il s’est baladé en défense, à en écœurer les Espagnols. À l’aise techniquement, on ne pouvait pas lui prendre le ballon une fois qu’il mettait le pied dessus. Sans parler de ses relances qui ont rythmé le match. Les Espagnols ont même fini par croire qu’on avait recruté un joueur professionnel.

Mention honorable pour Koko DC, un des seuls joueurs espagnols qui s’est démarqué, par son implication et son esprit sportif.