AccueilSports

Meurtre de Federico Martin Aramburu : le principal suspect Loïk Le Priol a été interpellé en Hongrie

Publié le

par Emma Couffin

L’ex-international argentin de rugby a été tué par balles samedi dans un bar de Saint-Germain-des-Prés.

Meurtre de Federico Martin Aramburu : le principal suspect Loïk Le Priol a été interpellé en Hongrie

© PAUL ELLIS / AFP

Le principal suspect dans la mort de l’ex-rugbyman Federico Martin Aramburu a été interpellé la nuit dernière en Hongrie, a appris l’AFP de sources proches du dossier confirmées par le parquet de Paris. Le joueur de 42 ans a été tué par balles samedi à l’aube après une altercation dans un bar de Saint-Germain-des-Prés, Le Mabillon. “Plusieurs impacts” de balles ont été relevés sur place, a ajouté une source proche de l’enquête.

Le principal suspect est Loik Le Priol. Âgé de 27 ans, cet ancien militaire et membre du mouvement d’extrême droite GUD est soupçonné d’avoir tiré sur l’ex-rugbyman décédé sur place des suites de ses blessures. Il a été interpellé la nuit dernière en Hongrie, près de la frontière avec l’Ukraine. Connu pour sa radicalité et sa violence, il doit comparaître en juin prochain pour “violences aggravées” contre un membre du GUD, qu’il est soupçonné d’avoir tabassé et humilié avec quatre autres membres de ce mouvement d’ultradroite. Un autre homme, également actif à l’extrême droite, qui aurait également tiré, est toujours recherché.

Mardi, une jeune femme, âgée de 24 ans, avait déjà été interpellée. Soupçonnée d’avoir conduit la voiture depuis laquelle les deux hommes auraient tiré sur l’ancien international argentin, elle a été mise en examen pour “complicité d’assassinat” et placée en détention provisoire. Depuis cette voiture, les deux hommes auraient tiré sur l’ancien international argentin sur un boulevard du 6e arrondissement, vers 6 heures du matin samedi, selon une source proche de l’enquête.

Une carrière mémorable

Federico Martin Aramburu, né en 1980, ancien centre ou ailier de Biarritz (2004-2006), Perpignan (2006-2008) ou Dax (2008-2010), comptait 22 sélections avec l’Argentine. Il avait notamment été titulaire lors du match pour la 3e place de la Coupe du monde 2007, remportée par les Argentins face aux Bleus (34-17), rencontre au cours de laquelle il avait inscrit un essai. Depuis sa retraite sportive, il vivait à Biarritz et travaillait pour une entreprise de tourisme.

Le milieu du rugby lui a rendu de nombreux hommages. Par la voix de leur avocat Me Yann Le Bras, ses proches ont appelé à laisser la police travailler sereinement. “Pour la famille et ses nombreux amis, ce 19 mars a tourné au cauchemar absolu. Ce crime odieux et son décès laissent chacun d’eux et au-delà tout le monde du rugby abasourdi dans une douleur indicible”, avait-il écrit dans un message envoyé à l’AFP dimanche.

Konbini sports avec AFP

À voir aussi sur Konbini :