AccueilSports

Max Verstappen sacré champion du monde pour la deuxième fois de sa carrière après sa victoire au Japon

Publié le

par François Faribeault

Sous une pluie battante et après la pénalité de Leclerc, Verstappen réussit un back-to-back et s'assoit à nouveau sur le trône de champion du monde

Max Verstappen sacré champion du monde pour la deuxième fois de sa carrière après sa victoire au Japon

La pluie, voilà ce qui aura marqué le Grand Prix du Japon 2022. Une pluie incessante gorgeant les virages du circuit de Suzuka et obligeant la course à s’arrêter après trois petits tours.

Puis après deux heures de drapeau rouge et une reprise des hostilités pour seulement 40 minutes, Max Verstappen remporte son douzième Grand Prix de l’année.

Il aura dominé la course du début à la fin, rarement inquiété par un Charles Leclerc et une Ferrari en quête d’un rythme et de pneus qui tiennent sur la durée. Si on était certains de la victoire du Hollandais, encore une fois il aura fallu attendre le dernier tour pour célébrer son titre mondial.

Alors que la bataille fait rage pour la deuxième place entre Leclerc et Perez, le Monégasque nous fait une sortie de piste avant de couper la route au Mexicain. Charles termine deuxième, mais prend 5 secondes de pénalité. Il descend ainsi à la dernière marche du podium, accusant alors un retard de 10 points sur le Hollandais. Il ne fallait qu’un écart de 8 points entre les deux pilotes pour offrir le statut de double champion du monde de Formule à Max Verstappen, et c’est chose faite.

À voir aussi sur Konbini

Si la course aura aussi révélée des failles chez la FIA, comme la grue sur la piste au passage de Pierre Gasly, l’annonce du titre se fait au micro de Johnny Herbert, devant un Max Verstappen étonné et dubitatif. Même plusieurs minutes après, il ne semble encore croire à sa victoire.

Un Grand Prix quelque peu spécial donc, sans réelle ambiance épique, dont il faudra retenir qu’un seul point : Max Verstappen est champion du monde et rejoint notamment Fernando Alonso au palmarès de la F1.

Bravo Maxou.