AccueilLifestyle

Le pilote de Formule 1 Nicholas Latifi a dû engager des gardes du corps après le GP d’Abou Dhabi

Le pilote de Formule 1 Nicholas Latifi a dû engager des gardes du corps après le GP d’Abou Dhabi

Publié le

Image :

Photo by Hasan Bratic/DeFodi Images via Getty Images

C’est sa sortie de piste qui avait provoqué l’intervention de la voiture de sécurité et qui avait donc relancé le Grand Prix.

Le pilote canadien de F1 Nicholas Latifi a utilisé des gardes du corps après son rôle involontaire dans le dénouement du Grand Prix de F1 d’Abou Dhabi l’an dernier qui a vu le Néerlandais Max Verstappen couronné champion du monde aux dépens du Britannique Lewis Hamilton à l’issue d’une course au résultat controversé, a-t-il révélé mardi.

À voir aussi sur Konbini

C’est la sortie de piste de Latifi qui a provoqué l’intervention de la voiture de sécurité dans les derniers tours de la course. Cela a permis, à la suite de décisions du directeur de course Michael Masi, à Verstappen dans sa Red Bull de coiffer sur le poteau Lewis Hamilton (Mercedes) et de s’emparer de sa première couronne mondiale.

Nicholas Latifi, 26 ans, avait été copieusement insulté sur les réseaux sociaux à la suite de ce Grand Prix et a donc décidé d’engager des gardes du corps lors d’une visite à Londres lors des fêtes de fin d’année avec sa compagne Sandra Dziwiszek.

“Cela peut paraître bête à certaines personnes, mais en y réfléchissant vous ne pouvez pas savoir si les gens sont vraiment sérieux ou non”, a déclaré le pilote canadien lors de la présentation mardi de la monoplace de son écurie Williams pour la saison 2022 de F1.

“Il ne suffit que d’un fan bourré à l’aéroport ou de tomber sur quelqu’un de mal luné et qui a pris une substance ou une autre et qui a des idées très arrêtées. Il ne suffit que d’une personne sur un million”, a-t-il ajouté pour expliquer sa décision. “Il faut prendre les menaces au sérieux parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver et c’est la triste réalité que nous vivons dans un monde comme ça et qu’il y a eu des menaces de mort qui ont dépassé ce qui est tolérable”, a-t-il poursuivi.

Nicholas Latifi a également indiqué qu’il avait reçu après la course un message de soutien du septuple champion du monde Lewis Hamilton et d’autres membres de l’équipe Mercedes – dont les moteurs équipent les monoplaces de l’écurie Williams.

Konbini sports avec AFP