AccueilSports

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux : arbitre de Tunisie-Mali

Publié le

par Abdallah Soidri

"Les 5 minutes d’arbitrage les plus lunaires depuis que je suis ce sport".

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux : arbitre de Tunisie-Mali

© Capture d’écran Twitter

Scènes surréalistes qui se sont déroulées dans la fin du match Tunisie-Mali. Par deux fois, l’arbitre de la rencontre, le zimbabwéen Janny Sikazwe, s’est fait remarquer en commettant de grossières erreurs — pour ne pas dire dingueries. D’abord, à la 85e minute… en sifflant la fin du match.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Conscient de son erreur, il fait reprendre le match. Mais à 89e minute et 50 secondes, l’arbitre siffle à nouveau la fin de la rencontre, alors que son assistant allait afficher le temps additionnel. L’incompréhension et la colère envahissent le camp tunisien.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

20 minutes après cette scandaleuse fin de match précoce, on apprend que la rencontre va reprendre… pour 3 minutes et avec un autre arbitre. Les Tunisiens refusent de sortir du vestiaire, contrairement aux Maliens, et la rencontre se termine bel et bien sur un score de 1-0 pour ces derniers.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...