AccueilSports

L’Argentine roulée dans la farine par la grande Arabie saoudite d’Hervé Renard : le grand n’importe quoi de la Coupe du monde 2022

Publié le

par François Faribeault

Messi il débute sa Coupe du monde, il regarde déjà les billets retour pour Buenos Aires.

L’Argentine roulée dans la farine par la grande Arabie saoudite d’Hervé Renard : le grand n’importe quoi de la Coupe du monde 2022

Photo by JULIAN FINNEY / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP

Le match débute avec une première mi-temps qui voit la domination de l’Argentine, un but de Messi, 19 buts refusés pour hors-jeu et un arbitre de touche plus sollicité que n’importe quel joueur en maillot vert.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

On pensait tous que la 2e mi-temps tournerait à un pugilat avec un quintuplé de Messi (trois pénaltys). Hélas, ou heureusement, il n’en fut rien, et ainsi naquit la grande nation du football qu’est l’Arabie saoudite. Deux buts coup sur coup et voici Messi un genou à terre.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...