AccueilSports

Juan Martín del Potro fond en larmes pour son (probable) dernier match en carrière

Publié le

par Konbini Sports

Pour son (probable) dernier jeu de service en carrière, l’Argentin a éclaté en sanglots.

Juan Martín del Potro fond en larmes pour son (probable) dernier match en carrière

© Twitter (Tennis TV)

Du match entre Juan Martín del Potro et Federico Delbonis, au 1er tour du tournoi ATP de Buenos Aires, on ne retient ni le score (6-1, 6-3) ni la victoire du second, mais les larmes de “Delpo”, envahi par l’émotion à 5-3 dans le 2e set, pour ce qui était (probablement) son dernier jeu de service en carrière.

À l’issue de la défaite contre Delbonis (42e mondial) lors de ce premier tour du tournoi ATP, l’Argentin de 33 ans a été acclamé par les 5 000 spectateurs, qui ont chanté “Delpo, ne pars pas !” et qui ont affiché des messages de sympathie écrits à son attention.

Chargement du twitt...

“Aujourd’hui, j’ai donné tout ce que j’avais, jusqu’au dernier point. Je suis heureux parce que mon dernier match, probablement, a eu lieu sur un court et pas en donnant une conférence de presse”, a-t-il dit au public. “Nous ne nous reverrons peut-être jamais”, a aussi lancé “Delpo”, les larmes aux yeux.

“À vrai dire, c’est un moment que je n’aurais jamais voulu voir arriver. Ma santé m’amène à devoir prendre une décision. Je n’ai pas autant de force que ce que beaucoup de gens pensent. Je pense avoir réalisé tous mes rêves en matière de tennis. Aujourd’hui, je souhaite pouvoir dormir sans douleur”, a expliqué le 753e mondial.

Malgré ces paroles, le vainqueur de l’US Open 2009 reste évasif sur sa retraite, qu’il n’a toujours pas actée. “Aujourd’hui, c’est une pause. Je laisserai toujours la porte ouverte. Mais je mets le tennis en veilleuse jusqu’à ce que ma jambe aille mieux. Si ça marche, je mettrai d’autres cartes sur la table. Pour l’instant, je n’ai aucune certitude à propos de Rio”, a-t-il exposé en conférence de presse d’après-match, en évoquant le tournoi brésilien qui commence lundi et où sa participation, pour des raisons commerciales, n’est pas exclue.

Del Potro, qui n’avait plus joué sur le circuit depuis presque trois ans à cause d’une blessure au genou, avait pourtant annoncé samedi qu’il s’agissait dans la capitale argentine d’un “adieu plus que d’un retour”, et qu’il n’y avait “pas de meilleur tournoi que celui de Buenos Aires pour” prendre sa retraite.

Konbini Sports avec AFP

À voir aussi sur Konbini :