AccueilLifestyle

Un illustrateur anglais s’inspire du Brésil pour dessiner en couleurs les légendes du foot

Un illustrateur anglais s’inspire du Brésil pour dessiner en couleurs les légendes du foot

avatar

Par Olivier Sclavo

Publié le

Je dois l’admettre, je suis un grand fan du football brésilien. Mon père avait une VHS sur le Brésil et ses épopées en Coupe du Monde. Je la regardais quand j’étais jeune et je suis tombé amoureux de joueurs comme Pelé, Rivelinho, Socrates, Zico. La première coupe du monde que j’ai regardée à la télévision, c’était en 1994 et comme l’Angleterre n’était pas qualifiée, j’ai choisi de supporter le Brésil. Ce tournoi était fabuleux aussi grâce à la couleur, il y avait toujours du soleil.
Je m’intéresse au street art. Je m’inspire beaucoup d’œuvres très colorées et au Brésil ils ont beaucoup de murs magnifiquement peints. Cette forte identité visuelle fait partie de leur culture.

À voir aussi sur Konbini

Je supporte Huddersfield Town et West Ham parce que la rivalité entre les Blades (Sheffield United) et les Owls (Sheffield Wednesday) m’a toujours gonflé. Mon joueur préféré c’est Paolo di Canio parce qu’il avait ce rôle d’anti-héros de la Premier League qui lui a collé à la peau alors que c’était un magicien à Upton Park. Je l’adorais quand il jouait pour Sheffield Wednesday et puis il est parti à West Ham et j’ai supporté West Ham. Il est resté avec eux quand ils ont été relégués en 2003 et j’ai continué à les supporter.