AccueilSports

Greenpeace ramène un char à voile au Parc des Princes après les déclarations de Galtier et le fou rire de Mbappé

Publié le

par Konbini avec AFP

"Carton rouge climatique."

Greenpeace ramène un char à voile au Parc des Princes après les déclarations de Galtier et le fou rire de Mbappé

© Corentin Marzin/Unsplash

L’ONG Greenpeace a décerné mardi un “carton rouge climatique” au PSG, suite aux propos de son entraîneur sur les déplacements en avion, avec banderoles et char à voile près du Parc des Princes avant le coup d’envoi du match de Ligue des champions contre la Juventus.

Une dizaine de militants de l’ONG ont déployé trois banderoles et un char à voile tout près du stade du PSG en fin d’après-midi, pour protester contre les propos de l’entraîneur du club Christophe Galtier sur le recours aux chars à voile dans les déplacements du PSG plutôt qu’aux avions privés très émetteurs de carbone.

Chargement du twitt...

“PSG : carton rouge climatique” et “climat plus le temps d’en rire”, pouvait-on lire sur les banderoles, déployées devant un char à voile bleu à la voile orange vif. Les propos de Christophe Galtier et le fou rire de la star du club Kylian Mbappé qui les a accompagnés ont déclenché une tempête de réactions indignées.

“Ils doivent mettre leur capacité d’influence au service du combat contre la crise climatique et non l’inverse”, a déclaré lors de l’action le directeur de Greenpeace France, Jean-François Julliard, en appelant Kylian Mbappé à “mettre son image et son influence au service de ce combat (pour le climat), il a une visibilité et une aura dans le monde entier qu’il devrait mettre au service de ce combat-là”.

Sur le fond, “on sait bien que (le PSG) ne va pas pouvoir tout faire en train ou en transport plus sobre en énergie, mais que l’entraîneur du PSG avec le joueur le plus connu de l’équipe se moquent à ce point-là d’une question sur cette crise climatique, c’est pas possible”, a-t-il poursuivi.

Mehdi, un jeune supporteur de 16 ans du PSG, se dit “d’accord” avec le message de l’action mais ajoute : “Pourquoi ne pas le dire à tous les clubs ? Tous les clubs de L1 font la même chose.”

À voir aussi sur Konbini :