AccueilSports

Ronaldo à l’OM : comment un bug sur le site du club a fait espérer l’arrivée du Portugais à Marseille

Publié le

par Konbini

Mohamed Henni a relevé un bug sur le site de l’OM avec le numéro 7 de Jonathan Clauss, le numéro fétiche de Ronaldo.

Ronaldo à l’OM : comment un bug sur le site du club a fait espérer l’arrivée du Portugais à Marseille

© Nigel Roddis/AFP

D’ici la fin du mercato, Cristiano Ronaldo sera-t-il un joueur de l’OM ? Les chances de voir débarquer à Marseille l’attaquant portugais en provenance de Manchester United sont très minces. Pourtant, chez certains supporters olympiens, l’humour semble avoir laissé place à l’espoir. Ils se raccrochent au moindre signe pour se persuader de l’arrivée prochaine de CR7 dans la cité phocéenne. Le dernier en date ? Un bug sur le site de l’OM, relevé par Mohamed Henni qui, selon lui, ne laisse pas de place au doute.

Chargement du twitt...

Dans une vidéo postée mardi soir sur Twitter, l’influenceur marseillais fait remarquer, exemple à l’appui, que sur le site du club, la fiche de Jonathan Clauss, le porteur du “fameux numéro 7”, n’est pas disponible. Une page “Error 404” s’affiche quand on clique dessus, contrairement à celle des autres joueurs. Rien d’anodin, à moins de prendre en compte le fait que le latéral marseillais porte le numéro fétiche de Ronaldo. Ce qui fait dire à Mohamed Henni : “C’est pas bizarre, ça, les gars ? C’est pas la preuve pour vous ?”

Intrigués, nous avons reproduit l’expérience. Ce matin, sur le site du club, la page “Error 404” s’affichait toujours en cliquant sur le profil de Jonathan Clauss. Sur l’application mobile du club, le profil du joueur n’apparaissait pas dans l’effectif marseillais mardi soir, mais le problème semble avoir été résolu ce matin.

Véritable bug ou manœuvre cachée, cette trouvaille partagée par Mohamed Henni a relancé la vague d’espoir pour la venue de CR7. Sur Twitter, le hashtag “RonaldOM” est de nouveau en tendance et les tweets associés nous font toujours autant rire.

À voir aussi sur Konbini :