Comment le Secret Santa du rugbyman Cherif Traorè a viré au cauchemar raciste

Comment le Secret Santa du rugbyman Cherif Traorè a viré au cauchemar raciste

Image :

© Matteo Ciambelli / NurPhoto

photo de profil

Par Konbini avec AFP

Publié le

Un de ses coéquipiers lui a offert… une banane pourrie comme cadeau de Noël. Mais Cherif Traorè a décidé de ne pas se taire.

Les Secret Santa sont l’occasion d’offrir et de recevoir des petits cadeaux sympathiques et personnalisés, que ce soit en entre amis, en famille ou entre collègues. Dans le cas de Cherif Traorè, rugbyman international italien (10 sélections), le sien a viré à la mauvaise surprise raciste. Le joueur du Benetton Trévise a révélé mercredi qu’un de ses coéquipiers de club lui avait offert une banane pourrie comme cadeau de Noël, affirmant qu’il dénoncerait désormais le racisme dont il est victime.

À voir aussi sur Konbini

Ses coéquipiers ont ri quand il a reçu son “cadeau”

“Non seulement le geste est choquant, mais ce qui m’a le plus blessé a été de voir la plupart de mes coéquipiers présents rire. Comme si tout était normal”, a dénoncé le joueur de 28 ans d’origine guinéenne sur son compte Instagram. “Je suis habitué, ou plutôt j’ai dû m’habituer à faire bonne figure chaque fois que j’entendais des blagues racistes […] mais ce qui s’est passé hier est différent.”

Des jeunes gens “d’origines diverses” participaient à cet événement et “j’ai décidé de ne pas rester silencieux cette fois-ci, afin que des incidents comme celui-ci ne se reproduisent plus […] et dans l’espoir que l’envoyeur apprenne sa leçon”, a ajouté Cherif Traorè.

Son club a réitéré sa “ferme condamnation de toute expression de racisme” dans un premier communiqué puis a indiqué que toute l’équipe et l’encadrement avaient été réunis et que les joueurs avaient présenté leurs excuses à Traorè. Selon le second communiqué du club, Traorè a accepté leurs excuses. “Je suis content de ce geste et je suis sûr que ce qui s’est passé rendra le groupe meilleur”, a déclaré Traorè, selon le communiqué du club.

Après les révélations, place à l’enquête

Après les révélations choc de Cherif Traorè, la fédération italienne de rugby (FIR) et le club Benetton de Trévise ont annoncé jeudi l’ouverture d’une enquête et la suspension provisoire du joueur à l’origine du cadeau. “Le procureur fédéral a lancé les investigations nécessaires pour établir les faits ainsi que les responsabilités collectives et individuelles, pour protéger les valeurs fondatrices et la réputation du jeu”, ont indiqué la FIR et le Benetton dans un communiqué commun.

Parallèlement, le club a “décidé de suspendre l’un de ses membres par mesure de précaution, pour toute la durée des investigations”, ajoute le communiqué, sans préciser l’identité du joueur concerné. À l’AFP, les dirigeants ont confirmé qu’il s’agissait d’un joueur de l’équipe et non d’un membre du staff.

Le United Rugby Championship (URC), le championnat des provinces écossaises, irlandaises, galloises et italiennes, a indiqué jeudi avoir demandé au Benetton de lui fournir un rapport complet sur l’incident et les mesures disciplinaires qui seront prises par le club.