AccueilSports

11 anecdotes insolites sur la Formule 1 à ressortir en soirée pour se la raconter

Publié le

par François Faribeault

Grâce à ces anecdotes, tu vas pouvoir enfin pécho (quelqu’un qui est fan de F1).

11 anecdotes insolites sur la Formule 1 à ressortir en soirée pour se la raconter

© Jim Watson/AFP

Depuis la série Drive to Survive, le monde de la Formule 1 a fait un bond en avant dans le cœur des gens. Aujourd’hui, il n’est pas surprenant que ce sujet soit abordé en soirées, lors d’anniversaires, de mariages ou même d’enterrements si vraiment t’es un ouf. Du coup, voici quelques anecdotes et autres faits un peu insolites à raconter lors de ces moments, afin de sortir du lot et monter sur la plus haute marche du podium de la vie sociale.

Alfa Romeo est l’écurie ayant remporté les deux premiers championnats du monde

On se moque souvent de la qualité moyenne d’Alfa Romeo ces dernières années. En 2022, avec Bottas et Zhou qui galèrent, l’écurie vit des jours un peu nuageux, mais elle reste et restera à jamais l’écurie ayant remporté les deux premiers championnats du monde. Le premier avec Giuseppe Farina en 1950 et le second avec Juan Manuel Fangio en 51, la légende de la F1.

Une monoplace possède 80 000 composants

Pour comparer, une voiture de série avec laquelle tu cales en première, c’est 30 000 pièces en moyenne. Avec 80 000 composants, tous aussi importants les uns que les autres, on comprend qu’au moindre contact, ça parte direct au stand. C’est comme un smartphone, mais qui roule plus vite.

Il est impossible d’allumer un moteur de F1 lorsqu’il est froid

En fait, avant d’allumer un moteur de F1, celui-ci est préchauffé avant d’être allumé. Pour ça, on fait circuler de l’eau chaude dans le bloc et les radiateurs jusqu’à atteindre 80 °C. Il faut aussi purger l’air, surveiller l’huile puis faire tourner le moteur à vide afin de faire circuler l’huile et encore checker plein de paramètres avant de pouvoir démarrer véritablement le moteur. Bref, c’est tout un bordel, ça prend des plombes, ce qui rend donc impossible l’utilisation d’un moteur V8 dans la vie quotidienne.

Un moteur de F1 ne dure environ que 2500-3000 km

Pour comparer encore une fois, une voiture de série parcourt en moyenne 16 000 km par an et dure plusieurs années, toujours avec le même moteur. Mais bon, la voiture de série ne tourne pas à 18 000 tours par minute et est bien loin des 900 °C d’un moteur de F1.

Une écurie n’a le droit qu’à trois moteurs par monoplace au cours de l’année

Sachant qu’un moteur dure en moyenne sept à huit courses, qu’il y a des accidents et qu’un championnat du monde se compose d’un peu plus d’une vingtaine de courses, qu’est-ce que cela signifie ? Eh bien que c’est chaud du slip, de terminer l’année avec 3 moteurs. Il faut souhaiter n’avoir aucun incident et, si c’est le cas, être prêt à manger des pénalités pour sortir un 4e moteur.

Entre le début et la fin d’un GP, un pilote perd plus de 3 kg

Entre la durée de l’effort qui va de 1 h 30 à 2 h 00, les G subis à chaque virage et accélération, la chaleur qui peut atteindre les 50 °C dans le cockpit, le tout avec un maximum de concentration, les 3 litres d’eau perdus (malgré la petite gourde calée dans le casque), un pilote peut perdre jusqu’à 4 kg de masse corporelle.

Lella Lombardi est la seule femme pilote à avoir marqué des points

Il n’y a eu que très peu de femmes dans le championnat du monde de F1, mais Lombardi en a fait partie. Dans l’écurie Williams, elle a participé à 12 départs et a remporté son 0,5 point lors du GP d’Espagne en 1975. Un exploit hélas jamais réitéré par une femme jusqu’à aujourd’hui.

Le GP de Monaco a déjà vu deux pilotes terminer la course dans la mer

Alberto Ascari en 1955 et Paul Hawkins en 1965. Voici les noms des deux pilotes qui ont loupé leur passage au niveau du port pour finir dans la Méditerranée. Heureusement, ils s’en sont sortis avec zéro blessure et encore moins de points au classement général. Évidemment, depuis, les mesures de sécurité ont été renforcées et on a plus de chances de voir Latifi remporter un GP que de voir un pilote finir dans l’eau.

Graham Hill est le plus vieux vainqueur d’un championnat du monde

Si Sebastian Vettel est le plus jeune champion du monde, devant Hamilton, Alonso et Verstappen, Graham Hill a tranquillement patienté jusqu’à 36 ans pour remporter son titre de champion du monde (il en avait déjà remporté un 6 ans avant). Tout ça pour dire que tu as encore le temps de te mettre, toi aussi, à la F1 et de marquer l’histoire (déjà, passe le permis).

Pourquoi les monoplaces Ferrari sont-elles toujours rouges ?

Pendant que les autres écuries s’amusent à changer de charte graphique chaque année, Ferrari reste quoiqu’il arrive en rouge. Historiquement, la marque Ferrari a débuté en jaune. Mais pour les courses automobiles, le règlement stipulait de porter les couleurs de son pays : le bleu pour la France, le vert pour l’Angleterre, le gris argenté pour l’Allemagne et le rouge pour l’Italie. Suite à ça, Enzo Ferrari s’est dit que le rouge, c’était cool et il l’a gardé.

J’ai encore envie de vous caler quelques anecdotes cool sur la Formule 1, mais je dois aller chez l’ophtalmo, ça fait 6 mois que j’attends ce rdv. Bisous.

À voir aussi sur Konbini :