AccueilPop culture

“We Don’t Talk About Bruno” est le plus gros succès musique de Disney depuis “Libérée, délivrée”

“We Don’t Talk About Bruno” est le plus gros succès musique de Disney depuis “Libérée, délivrée”

Publié le

Neuf ans après La Reine des neiges.

Depuis le succès vertigineux en 2014 de “Let It Go”, une chanson du film Encanto, “We Don’t Talk About Bruno”, manifeste une nouvelle obsession pour les amateurs Disney — et on risque de l’entendre en boucle pour quelque temps. Pour la première fois en neuf ans, et depuis La Reine des neiges, un morceau original du studio américain est grimpé en haut des charts et atteint les mêmes sommets que “Libérée, délivrée”.

À voir aussi sur Konbini

Ladite chanson est signée par l’acteur et compositeur Lin-Manuel Miranda, à qui l’on doit toute la bande originale du long-métrage. Ce nouveau film d’animation, sorti le 24 novembre, nous raconte l’histoire de Mirabel, adolescente issue d’une famille fantastique où tous les membres sont dotés de pouvoirs magiques, sauf elle.

En sept semaines, le film primé aux Golden Globes a accueilli plus de 2,5 millions de spectateurs en France, a rapporté plus de 222 millions de dollars à travers le globe (à noter que le film est sorti 30 jours plus tard sur la plateforme Disney+, soit le 24 décembre) et s’est affirmé comme la nouvelle grande réussite du major.

Un single adopté par le marché

D’après le New York Times, “We Don’t Talk About Bruno” (“Ne parlons pas de Bruno”) est parvenu à se hisser au même niveau que le titre emblématique de La Reine des neiges et s’est imposé parmi les morceaux les plus écoutés sur Spotify, Apple Music et iTunes depuis sa sortie en salles.

Occupant la cinquième place du Billboard Hot 100 (outre-Atlantique), figurant dans le top 3 des musiques les plus écoutées actuellement au Royaume-Uni et numéro 1 du classement mondial des vidéos musicales YouTube, le morceau a progressivement battu des records d’écoute et envahi actuellement l’univers TikTok avec la reproduction de chorégraphies par les utilisateurs — ce qui peut expliquer en grande partie son succès croissant au fil des semaines.

Le début d’un règne qui risque d’être long.