Un journal de Detroit publie la nécrologie de Slim Shady, l’alter ego d’Eminem

Un journal de Detroit publie la nécrologie de Slim Shady, l’alter ego d’Eminem

Image :

Eminem – Resumee

photo de profil

Par Konbini

Publié le

"Puisse-t-il trouver dans l’au-delà la paix qu’il n’a pu trouver sur Terre."

Il y a quelques semaines, Eminem a annoncé la sortie prochaine de The Death of Slim Shady, un nouvel album mettant en scène la mort de son alter ego de toujours.

À voir aussi sur Konbini

Le rappeur a présenté la bande-annonce de ce prochain projet lors de la draft NFL 2024, en avril. Une série fictive nommée Detroit Murder Files a été créée pour mettre une dernière fois en avant Slim Shady.

Le circuit de promotion de ce nouveau projet qui devrait sortir cet été se met doucement en place, et le journal local Detroit Free Press a décidé de jouer le jeu. Quand on sait que Detroit est la ville d’origine du rappeur, tout fait sens.

Un matin, dans le Detroit Free Press, on pouvait lire la nécrologie de Slim Shady :

“Originaire de Detroit, Slim Shady a commencé sa carrière en tant qu’instigateur de la florissante scène rap underground du milieu et de la fin des années 1990. Il est devenu célèbre en 1999 avec la sortie de son single ‘My Name Is’, qui, accompagné d’une vidéo accrocheuse, a permis au jeune artiste et à ses paroles de se faire connaître d’un plus grand nombre de personnes. Ce public a rapidement été exposé à la noirceur extrême du rappeur, qui a entraîné des millions de fans de musique sur une voie qui glorifiait une vision du monde manifestement nihiliste.

En fin de compte, les choses mêmes qui semblaient être les outils qu’il utilisait sont devenues des cartes de visite définissant une existence qui ne pouvait que s’achever de manière soudaine et horrible. Son existence complexe et torturée s’est achevée, et l’héritage qu’il laisse derrière lui n’est pas plus près d’être résolu que la manière dont ce personnage a quitté ce monde.

Puisse-t-il trouver dans l’au-delà la paix qu’il n’a pu trouver sur Terre.”

Chargement du twitt...