AccueilPop culture

Un an et demi après la mort de sa directrice de la photographie, le tournage de Rust va reprendre

Un an et demi après la mort de sa directrice de la photographie, le tournage de Rust va reprendre

avatar

Par Konbini avec AFP

Publié le

Alec Baldwin a toujours clamé son innocence, mais s’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à 18 mois d’emprisonnement.

Le tournage du film Rust d’Alec Baldwin va reprendre cette semaine, a annoncé mardi la production, un an et demi après la mort de la directrice de la photographie à cause d’un tir accidentel de l’acteur.

À voir aussi sur Konbini

La réalisation de ce western dans un ranch du Nouveau-Mexique avait viré au drame le 21 octobre 2021, lorsque M. Baldwin avait actionné une arme censée ne contenir que des balles à blanc, mais dont un projectile bien réel avait tué la directrice de la photographie Halyna Hutchins, 42 ans, et blessé le réalisateur Joel Souza. Accusé d’homicide involontaire, M. Baldwin a plaidé non coupable. Si l’affaire judiciaire se poursuit, le tournage doit, lui, reprendre jeudi dans le Montana.

“La production continuera d’utiliser des membres d’équipe syndiqués et interdira toute utilisation d’armes de travail et de toute forme de munitions”, a expliqué l’avocate de la production, Melina Spadone, dans un communiqué transmis à l’AFP. “Les munitions réelles sont — et ont toujours été — interdites sur le plateau”, a-t-elle précisé. Ce fait divers rare avait choqué Hollywood et provoqué des appels à interdire les armes à feu sur les plateaux.

Tir mortel sur un tournage : Alec Baldwin sera inculpé pour homicide involontaire

Connu notamment pour son rôle dans la série 30 Rock, Alec Baldwin a toujours clamé son innocence. Selon lui, on lui avait assuré que son arme était inoffensive, et il nie avoir appuyé sur la détente. Une affirmation mise en doute par de nombreux experts. L’acteur de 65 ans, qui est également coproducteur du film, est actuellement sous contrôle judiciaire. Il lui est notamment interdit de boire de l’alcool et d’utiliser des armes à feu ou des armes dangereuses. Comme lui, l’armurière du film, Hannah Gutierrez-Reed, est également accusée d’homicide involontaire.

S’ils sont reconnus coupables, les deux prévenus risquent jusqu’à 18 mois d’emprisonnement et une amende de 5 000 dollars. Fin mars, le premier assistant réalisateur du film, Dave Halls, a écopé de six mois de prison avec sursis. C’est lui qui avait tendu le pistolet au cœur du drame à M. Baldwin, en lui assurant qu’il n’était pas dangereux, et il avait accepté de plaider coupable.

Le tournage du film doit reprendre avec le veuf de Halyna Hutchins, Matthew, en tant que producteur exécutif. En octobre, il a abandonné les poursuites qu’il avait engagées au civil contre Alec Baldwin au terme d’un accord dont le montant n’a pas été divulgué. Les parents ukrainiens et la sœur de l’ex-directrice de la photographie réclament en revanche toujours des dommages et intérêts au civil.