AccueilPop culture

Sven Marquardt, le légendaire videur du Berghain est devenu mannequin (mais il ne va pas vous laisser entrer pour autant)

Publié le

par Anna Carolina Assuncao

Bella Hadid a de la concurrence.

Sven Marquardt, le légendaire videur du Berghain est devenu mannequin (mais il ne va pas vous laisser entrer pour autant)

© Picture Alliance / Getty Images

Ah, le Berghain… Ce temple de la vie nocturne où tout est possible. Situés dans l’ancien Berlin Ouest, ses murs — qui sont ceux d’une ancienne centrale électrique des années 1950 laissée à l’abandon — vibrent au son de la techno depuis une vingtaine d’années. Malgré son apparence délabrée, c’est sûrement la boîte la plus prisée au monde.

Ouverte tous les jours et en continu du samedi au lundi, on pourrait croire que le Berghain est facile d’accès, mais bien au contraire : c’est un des endroits les plus sélects au monde. Si la file d’attente est aussi longue et laborieuse, c’est sûrement à cause de Sven Marquardt, le videur le plus redouté de la planète. Il incarne le Berghain, mais le Berghain l’incarne aussi. D’un côté de son visage, un tatouage de fil barbelé et de l’autre, une larme, comme pour dire que derrière cette armure se cache une âme sensible. Le tout avec un regard de tueur. Évidemment.

Bien que le Berghain soit un succès monumental, ce paradis (ou enfer pour certains) de la techno pourrait bientôt fermer ses portes. Après la transformation du club en galerie d’art pendant la pandémie, des rumeurs courent et disent que les propriétaires ont perdu goût à la vie berghainienne. Dommage, ou “Shade”, comme on dirait en allemand.

Mais ce n’est pas pour autant que notre cher Sven Marquardt partira aux oubliettes. En plus de videur légendaire, il est aujourd’hui devenu mannequin ainsi que photographe. Gare à toi, Bella Hadid, car la rencontre entre le look rock et luxe a l’air de bien fonctionner. Après avoir collaboré avec Bottega Veneta pour sa collection spéciale Berghain, Sven a cette fois posé pour 44 Label Group, une marque de streetwear de luxe pour les fans de la techno. Est-ce le début d’une collaboration prometteuse ? On espère.

À voir aussi sur Konbini