AccueilPop culture

Stars sur le tapis rouge et films en compétition : Cannes 2022 se dévoile

Publié le

par Manon Marcillat

Fin du suspense sur la planète cinéma.

Stars sur le tapis rouge et films en compétition : Cannes 2022 se dévoile

(© Cap écran trailer)

Le 75e Festival de Cannes vient de dévoiler ce jeudi sa sélection officielle où de grands noms étaient attendus, comme la présence déjà confirmée de Tom Cruise hors compétition. La traditionnelle conférence de presse, dans un cinéma des Champs-Élysées, où le délégué général, Thierry Frémaux, a annoncé la liste des élus, était plus attendue que jamais : à un mois du coup d’envoi en haut des marches, quasiment aucune information n’avait filtré sur cette édition. Les organisateurs n’ont pas encore levé le voile sur l’identité de celui ou celle qui succédera à Spike Lee à la présidence du jury, qui sera révélée dans les jours à venir.

Le festival, qui retrouve ses dates habituelles d’avant la pandémie – du 17 au 28 mai – et entend renforcer son écho médiatique et sur les réseaux sociaux au-delà de la France en remplaçant Canal+, partenaire historique, par un attelage France Télévisions-Brut-TikTok, pourrait offrir une tribune à des cinéastes ukrainiens, ou à des Russes en rupture avec le régime de Vladimir Poutine. Après l’invasion russe en Ukraine, Cannes a immédiatement annoncé qu’il n’accueillerait pas de “délégations russes” officielles.

Parmi les autres points qui seront scrutés : la relation avec les plateformes de streaming, dont l’importance continue de s’accroître mais qui n’ont pas droit de cité dans la compétition cannoise si elles ne sortent pas leurs films dans les salles françaises, ou les orientations qu’entend prendre le festival après cette ultime édition présidée par Pierre Lescure, qui passera la main en juillet à une juriste, Iris Knobloch, ex-WarnerMedia.

La sélection officielle enfin dévoilée

C’est Z (comme Z), le remake de film de zombies par Michel Hazanavicius, qui ouvrira le Festival de Cannes cette année. Plus de 2 000 films ont été soumis et quarante-sept ont été retenus en sélection dont dix-huit pourront briguer la Palme d’or, après le sacre aussi décoiffant que clivant de la Française Julia Ducournau, l’an dernier, pour son œuvre gore et féministe Titane, qui sera remise lors de la cérémonie de fermeture, animée par Virginie Efira. L’an dernier, pour compenser l’annulation de l’édition 2020, quatre-vingts films avaient été sélectionnés à Cannes.

Hors compétition, le festival avait déjà annoncé la présence de Tom Cruise, de retour dans le cockpit pour présenter, trente-cinq ans après, une suite au mythique Top Gun, et le biopic très attendu Elvis par Baz Luhrmann (Moulin rouge). Thierry Frémaux a complété la sélection de films qui seront projetés dans la grande salle de la Croisette par le nouveau film de Cédric Jimenez, Novembre, sur les attentats du 13-Novembre, Three Thousand Years of Longing de George Miller, une réflexion sur l’histoire du monde, et enfin Mascarade, de Nicolas Bedos, de retour sur la Croisette pour la troisième fois.

Thierry Frémaux a commencé la conférence de presse en annonçant les trois films qui seront projetés en “Séances spéciales” et notamment le documentaire d’Ethan Cohen, Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind, son premier film en solo. Il a poursuivi avec la sélection des “Séances de minuit” qui, dans le respect de la tradition, projetteront un film coréen, le premier de l’acteur de Squid Game, Lee Jung-jae, qui présentera Hunt, mais aussi le nouveau film de Quentin Dupieux, Fumer fait tousser.

Du côté de “Cannes Première”, quatre films seront proposés, dont Nos frangins de Rachid Bouchareb, qui avait marqué le Festival de Cannes avec Indigènes, et des épisodes de la série pour HBO Irma Vep d’Olivier Assayas. Dans la sélection “Un certain regard”, quinze films vont concourir, dont sept sont des premiers films et huit ont été réalisés par des femmes. Du côté des Françaises, on retrouvera les réalisatrices Lise Akoka et Romane Guéret qui présenteront leur premier film, Les Pires, ainsi que Lola Quivoron, également présente à Cannes pour son premier film, Rodéo.

Enfin, du côté de la Compétition officielle, 155 pays ont soumis des films mais seulement dix-huit ont été retenus pour la récompense suprême du festival. Quatre cinéastes de cette sélection ont déjà reçu la Palme d’or. Étaient notamment attendus et ont été confirmés par Thierry Frémaux : Crime of the Future, un film de science-fiction horrifique de David Cronenberg pour lequel il a rallié Viggo Mortensen, Kristen Stewart et Léa Seydoux, Tori et Lokita des frères Dardenne, qui concourent pour leur troisième Palme, Stars at Noon de Claire Denis, tourné en Amérique centrale, Frère et sœur d’Arnaud Desplechin, Armageddon Time de James Gray et Triangle of Sadness, du Suédois Ruben Östlund, Palme d’or 2017 avec le grinçant The Square.

Voici la liste complète de la sélection officielle du 75e Festival de Cannes :

Séances spéciales

Jerry Lee Lewis : Trouble in Mind d’Ethan Cohen

All That Breathes de Shaunak Sen

The Natural History of Destruction de Sergei Loznitsa

Séances de minuit

Hunt de Lee Jung-Jae

Moonage Daydream de Brett Morgen

Fumer fait tousser de Quentin Dupieux

Cannes Première

Nos frangins de Rachid Bouchareb

Esterno Notte de Marco Bellocchio

Dodo de Panos H. Koutras

Irma Vep d’Olivier Assayas

Un certain regard

Les Pires de Lise Akoka et Romane Guéret

Rodéo de Lola Quivoron

Kurak Günler d’Emin Alper

Metronom d’Alexandru Belc

Retour à Séoul de Davy Chou

Sick of Myself de Kristoffer Borgli

Domingo y la Niebla d’Ariel Escalante Meza

Plan 75 de Chie Hayakawa

Beast de Riley Keough et Gina Gammel

Corsage de Marie Kreutzer

Bachennya Metelyka de Maksim Nakonechnyi

Vanskabte Land / Volada Land de Hlynur Palmason

Joyland de Saim Sadiq

The Stranger de Thomas M. Wright

The Silent Twins d’Agnieszka Smocynska

Compétition officielle

Crime of the Future de David Cronenberg

Tori et Lokita des frères Dardenne

Stars at Noon de Claire Denis

Frère et sœur d’Arnaud Desplechin

Armageddon Time de James Gray

Triangle of Sadness de Ruben Ostlund

Les Amandiers de Valeria Bruni Tedeschi

Oly Spider d’Ali Abbassi

Close de Lukas Dhont

Broker de Kore Eda

Nostalgia de Mario Martone

RMN de Cristian Mungiu

Decision to Leave de Park Chan-wook

Showing Up de Kelly Reichardt

Leila’s Brothers de Saeed Roustaee

Boy from Heaven de Tarik Saleh

Zhena Chaikovskogo de Kirill Serebrennikov

Hi-Han de Jerzy Skolimowski

À voir aussi sur Konbini :