AccueilPop culture

Moyen-Orient : voilà comment les pop stars sont rhabillées par la censure religieuse

Moyen-Orient : voilà comment les pop stars sont rhabillées par la censure religieuse

avatar

Par Aline Cantos

Publié le

Lady Gaga, Kylie Minogue ainsi que la reine de la pop Madonna sont déjà passées par la case “censure”  lors de leur exportation dans les pays du Moyen-Orient. Leur univers sensuel est encore une aberration dans des pays où la religion occupe une place prépondérante.
Couvrez ce sein que je ne saurais voir“, mais aussi ces jambes, ces épaules et ce dos nus puisque la “police religieuse” sévit encore au Moyen-Orient. À l’heure où le corps est présent sur tous les supports, que ce soit la publicité, l’art ou bien de simples séries télévisées, difficile d’imaginer un objet promotionnel conforme aux règles religieuses du Moyen-Orient.
Les maisons de disques se voient donc dans l’obligation de censurer leurs protégées afin de permettre la commercialisation de leurs travaux dans ces pays. Que ce soit par engagement ou par choix esthétique, nombre de pop-stars reconnues mondialement affichent leur corps dénudé sur le visuel de leurs albums, laissant ainsi aux équipes de retouche un travail de reconception de taille avant de pouvoir prétendre au marché moyen-oriental sur lequel pèsent des règles religieuses imposant aux femmes de couvrir la quasi-intégralité de leur corps.

À voir aussi sur Konbini

Une censure drastique