AccueilPop culture

Rosalía est de retour et fait monter la température avec son troisième album MOTOMAMI

Publié le

par Inès Richardson

Du flamenco à la pop en passant par un reggaeton décalé, la chanteuse transgresse les genres et revient avec un album très caliente.

Rosalía est de retour et fait monter la température avec son troisième album MOTOMAMI

Après son premier album El Mal Querer en 2018, Rosalía fait son grand retour avec son nouveau projet, Motomami. À l’occasion de sa sortie, la chanteuse espagnole a annoncé la couleur avec sa collection de singles et de collaborations. Sur “La Fama” avec The Weeknd ou aux côtés de Billie Eilish sur “Lo Vas A Olvidar”, mais aussi avec le nerveux “Saoko”, il nous en fallait peu pour imaginer ce beau retour de flammes.

Plus éclectique que jamais, Rosalía impose son style. Tantôt aux allures de bad girl sur des morceaux comme “Chicken Teriyaki”, tantôt immense cantatrice espagnole sur “Delirio de Grandeza” ou le magnifique “Sakura”, Rosalía nous embarque dans un tourbillon de tonalités toujours aussi dansantes et féroces.

De son Espagne natale au Japon, les influences de la jeune chanteuse s’affirment ici. Du pop-flamenco au reggaeton décalé en passant par le dembow et la bachata, Rosalía se balade à travers les styles, les pays et les sonorités tout en y ajoutant sa touche personnelle et artistique. Elle a déclaré, dans une interview du New York Times :

“Je ne peux pas penser à faire de la musique d’une bonne ou d’une mauvaise manière. Pour moi, la créativité ce n’est pas cela – ce n’est pas une question de bon ou pas bon, correct ou incorrect. C’est au-delà de ça. Est-ce que sonne correctement ou pas ? Cela semble-t-il urgent et vient-il d’un besoin ou non ? Je comprends que d’autres personnes puissent le voir d’une autre manière, mais en tant qu’artiste, c’est comme ça que je le vois.”

Avec Motomami, Rosalía affirme sa puissance vocale et artistique dans une évasion sensuelle et délicate, mélodique et rythmée qui ne cesse de transformer les genres pour nous faire danser.

À voir aussi sur Konbini :