AccueilPop culture

“Regarde-moi dans les yeux pendant que je suis in” : Redcar dit non aux téléphones pendant les concerts

Publié le

par Damien Garcia

Alors qu’il doit jouer au Cirque d’Hiver les 9 et 10 novembre, le chanteur met au défi ses fans de ranger leur téléphone durant l’intégralité du show.

“Regarde-moi dans les yeux pendant que je suis in” : Redcar dit non aux téléphones pendant les concerts

Madonna, plus radicale, avait totalement interdit l’utilisation des portables. Le public devait les laisser dans un petit sac sécurisé à l’entrée. De son côté, Florence Foresti avait menacé d’exclure de la salle les personnes qui utiliseraient leur téléphone.

Redcar envisage une méthode plus douce. Dans un tweet où il fustige les utilisateurs de téléphones, qui mettent en péril l’authenticité de la prestation, il les invite à le regarder dans les yeux et à mettre de côté les portables pour ses futures dates au Cirque d’Hiver

Chargement du twitt...

De plus en plus clivante, la question de l’utilisation des portables en concert pose régulièrement problème. Les gérants de salle de spectacle se plaignent même de conflits entre spectateurs.

À voir aussi sur Konbini

Peut-on vraiment reprocher à quelqu’un de vouloir un souvenir du concert de son artiste préféré ? Sûrement pas. Est-ce que cette même personne ne profite pas du moment pour autant ? Je ne pense pas. Peut-on reprocher à quelqu’un d’être frustré qu’un écran lumineux apparaisse devant lui et altère son appréciation du spectacle ? Non plus. Il faudrait donc rester raisonnable d’un côté comme de l’autre : ne pas filmer tout le concert, mais ne pas non plus faire culpabiliser le premier spectateur venu qui voudrait immortaliser ce moment.

Dans le cas présent, c’est l’artiste qui demande à ses fans de ne pas brandir leur téléphone, pour des raisons artistiques. Quand d’autres artistes aiment haranguer la foule pour qu’une étendue de flashs apparaisse devant eux. On ne peut que respecter la préférence de l’artiste. Et les plus malins trouveront toujours un moyen d’avoir leur vidéo.

Pour des raisons financières, il peut également être problématique qu’une partie, ou même l’entièreté du spectacle, se retrouve sur YouTube.