AccueilPop culture

Qui était DJ Kay Slay, monument du hip-hop décédé des suites du Covid-19

Publié le

par Timothée Van Poecke

Nas, 50 Cent, Fat Joe… "The Drama King" a travaillé avec toutes les têtes d’affiche du rap US.

Qui était DJ Kay Slay, monument du hip-hop décédé des suites du Covid-19

Triste nouvelle pour le hip-hop, le légendaire DJ Kay Slay est décédé quatre mois après avoir été hospitalisé à cause du Covid-19. C’est son promoteur Van Silk qui a annoncé la nouvelle à HipHopDX. Il était âgé de 55 ans.

Au début des années 2000, DJ Kay Slay était une figure déjà bien connue du hip-hop de New York, mais sa carrière va décoller le jour où il se retrouve au milieu de l’un des plus grands clashs du rap, Nas contre Jay-Z. Les mixtapes de DJ Kay Slay vont devenir de véritables repères à diss tracks pour les rappeurs.

Mais la carrière de DJ Kay Slay ne se résume pas simplement à ces clashs. Producteur, animateur de radio, lanceur de carrière… “The Drama King” était aussi influent qu’un DJ Khaled peut l’être aujourd’hui. Il a marqué de son empreinte l’histoire du hip-hop.

Chargement du twitt...

À la rédaction, on a décidé de rendre hommage à DJ Kay Slay en retenant cinq morceaux cultes liés à sa longue carrière :

Nas – Ether (2001)

Présent sur la mixtape Renegades Pt. 3.5 de DJ Kay Slay, c’est cette diss track qui va faire prendre à “The Drama King” une autre dimension. Véritable déclaration de guerre à Jay-Z, le morceau est puissant et symbolise l’un des plus gros clashs que le hip-hop ait jamais connu.

50 Cent – 50 Shot Ya (2003)

Eh oui, DJ Kay Slay fait partie de ceux qui ont lancé 50 Cent sur le devant de la scène. Présent sur The Streetsweeper Vol. 1, le premier album du “Drama King”, Fifty va marquer les esprits avec ce morceau. Caractéristique du 50 Cent des années 2000, le résultat est propre, net et sans bavures.

Fat Joe, Joe Budden & Joe – Not Your Average (2004)

Trois Joe réunis sur le même morceau ? Quelle idée de génie. Quand on parle de ce projet sans l’avoir écouté, on pourrait s’attendre à un résultat mauvais, à une collaboration forcée juste pour la blague. Spoiler : l’alchimie entre les Joe est remarquable et le morceau fonctionne parfaitement.

DJ Kay Slay – Rolling 50 Deep (2020)

Réunir trois Joe peut paraître ridicule à côté de ce défi que s’est donné DJ Kay Slay : réunir 50 rappeurs sur un unique morceau. New York est au rendez-vous et le projet est ambitieux. Quand on est fan et nostalgique du rap de l’époque, ces 18 minutes de cypher sont un bonheur pour les oreilles.

DJ Kay Slay – Rolling 110 Deep (2021)

Oui, vous avez très bien compris de quoi il s’agit. Rest in peace, DJ Kay Slay.

À voir aussi sur Konbini :