À quel âge a-t-on le plus de chances de remporter un Oscar ?

À quel âge a-t-on le plus de chances de remporter un Oscar ?

photo de profil

Par Ella Kemp

Publié le

Une question qui se pose pour de nombreux prix, qui récompensent souvent les personnes les plus ancrées dans la profession.

À voir aussi sur Konbini

Lors de la 89e cérémonie des Oscars, Damien Chazelle a battu un record en remportant l’Oscar du meilleur réalisateur à 32 ans (et 38 jours) pour La La Land, il est devenu le plus jeune titulaire de ce prix. La victoire de Damien Chazelle récompense la puissance universelle de la narration cinématographique. Son film, récompensé par six statuettes est avant tout un hommage à l’âge d’or hollywoodien, une période qui nous fait tous rêver.

(via Tumblr)
 Tumblr)

Y a-t-il un âge minimum pour gagner l’Oscar du meilleur réalisateur de nos jours ?

Dans la liste des 10 plus jeunes à avoir remporté ce prix, Damien Chazelle est le seul réalisateur du XXIe siècle. Sur les 10 plus jeunes nommés, seuls deux l’ont été après l’an 2000 – Benh Zeitlin pour Les Bêtes du sud sauvage et Jason Reitman pour Juno, tous les deux à l’âge de 30 ans.

Si la victoire de Damien Chazelle est encourageante, il est nécessaire de regarder dans le rétroviseur pour se rendre compte que cette victoire n’est qu’un premier pas vers une meilleure reconnaissance des réalisateurs de tout âge.

C’est pas mieux pour les acteurs

Si Emma Stone, la star de La La Land a remporté l’Oscar de la meilleure actrice à l’âge de 28 ans, elle reste une exception qui confirme la règle. Jennifer Lawrence n’avait que 22 ans lorsqu’elle a remporté l’Oscar pour son interprétation dans Happiness Therapy. Mais, comme Damien Chazelle, c’est la seule du top 10 des plus jeunes actrices à avoir remporté son prix depuis le passage à l’an 2000.

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé. 6 des 10 plus jeunes nommés de l’Histoire l’ont été au 21e siècle. Dont Quvenzhané Wallis, nommée pour les Les Bêtes du sud sauvage en 2012 à l’âge de 9 ans.

Le plus jeune à avoir remporté l’Oscar du meilleur acteur était à deux semaines de sa trentaine. Il s’agit d’Adrien Brody qui avait remporté le prix pour Le Pianiste en 2002. Le suivant est Eddie Redmayne qui à 33 ans avait été récompensé pour son interprétation de Stephen Hawking dans Une Merveilleuse Histoire du temps, en 2015.

Que ce soit parce que les acteurs plus vieux incarnent désormais des rôles plus jeunes ou parce qu’il est difficile de se faire un nom pour les nouvelles têtes d’Hollywood, il y a peu de nouveaux jeunes acteurs qui remportent la statuette.

C’est déjà bien si tu es nommé

La victoire de La La Land change la donne. Whiplash, le premier film de Damien Chazelle, avait déjà remporté trois Oscars en 2014 (meilleur montage, meilleur mixage de son, meilleur second rôle pour J. K. Simmons), mais il n’avait pas obtenu le prix de la meilleure adaptation ni du meilleur film. Il n’avait même pas été nommé pour l’Oscar du meilleur réalisateur ou du meilleur acteur.

La grande injustice est peut-être là, car l’acteur star du film, Miles Teller, n’avait même pas été considéré en dépit d’une interprétation incroyablement intense face au personnage de professeur incarné par J. K Simmons qui avait de son côté remporté l’Oscar.

Ce n’est pas la première star jeune à avoir été négligée par le système de nomination. Les acteurs fétiches de Richard Linklater, que sont Patricia Arquette et Ethan Hawke avaient été nommés pour Boyhood. L’actrice avait d’ailleurs remporté l’Oscar du meilleur second rôle. Mais, pendant ce temps, Ellar Coltrane, que l’on voyait littéralement grandir à l’écran, n’avait eu le droit à rien.

Dans de nombreux films, les rôles d’enfants peu convaincants ou trop immatures sont légion. Mais ces dernières années, on a assisté à des performances époustouflantes d’acteurs qui sortaient à peine de l’école. L’interprétation de Jacob Tremblay dans Room était bouleversante. Et pourtant, c’est Brie Larson qui a remporté l’Oscar, sans que cela n’émeuve personne.

Dans Lion, le jeu de Sunny Pawar, 8 ans, était également hors-norme. Et là encore, c’est Dev Patel (qui avait seulement 26 ans) qui a été nommé dans la catégorie meilleur second rôle et n’a pas été récompensé. Le très jeune acteur a néanmoins connu une compensation et est devenu le chouchou des tapis rouge, avec ou sans nomination.

Le road trip d’Andrea Arnold dans American Honey a été complètement effacé des Oscars cette année, alors qu’on y voyait pour la première fois l’actrice Sasha Lane. Le casting était largement composé d’amateurs, et la performance de Shia LaBeouf était hors norme.

Les films de Wes Anderson accordent souvent un rôle important à des personnages jeunes et malicieux, qui amènent l’histoire avec brio. Pourtant, lors de la saison des prix, tout le monde a le droit à son prix, sauf les petits.

(via Tumblr)
(via Tumblr)

Les millenials vont-ils réussir à s’imposer ?

Lucas Hedges qui jouait aux côtés de Casey Affleck dans Manchester by the Sea, a été nommé pour le meilleur second rôle, même s’il n’a pas vraiment eu sa chance face à Mahershala Ali. À tout juste 20 ans, la nomination de l’acteur reste un signe encourageant.

Et du côté de Marvel, on a fait confiance à Tom Holland, un nouveau venu, pour incarner le prochain Spider-man. Chez Disney aussi, les film en live-action en préparation laissent envisager un futur un peu plus radieux pour les acteurs. La couleur de peau, le sexe et l’âge ne devraient pas empêcher d’obtenir des récompenses.

À lire -> Trop classe aux Oscars, Ryan Gosling voit sa cote s’envoler pour jouer James Bond