AccueilPop culture

Un premier trailer (vraiment) sanglant pour le Massacre à la tronçonneuse de Netflix

Un premier trailer (vraiment) sanglant pour le Massacre à la tronçonneuse de Netflix

Image :

(© Netflix)

avatar

Par Arthur Cios

Publié le

"J’espère que vous avez le cœur bien accroché."

Depuis quelque temps, la mode est de rayer les franchises horrifiques et de pondre un nouveau sequel qui serait la suite directe du premier volet. On pense à Halloween, qui faisait table rase de toute la saga avec la trilogie de David Gordon Green, ou au récent Candyman. Mais aussi à Massacre à la tronçonneuse.

À voir aussi sur Konbini

Car, drôle d’idée, mais un nouveau volet de la saga s’apprête à sortir, faisant directement suite au premier film culte de Tobe Hooper — ce serait oublié que le deuxième, lui aussi de Hooper, est une comédie grotesque assez géniale — et oubliant la petite dizaine d’autres films aux multiples chronologies.

Sobrement intitulé Massacre à la tronçonneuse, on y suit une bande de jeunes faisant face à ce bon vieux Leatherface, et qui, pour battre le bonhomme, aura la bonne idée d’aller chercher Sally, l’unique survivante du premier volet — cette fois incarnée par Olwen Fouéré, Marylin Burns ayant disparu en 2014.

Quoi ? Vous trouvez que ça ressemble un peu au Halloween de 2018 ? Mauvaise langue que vous êtes. Néanmoins, à trois semaines de sa sortie, Netflix dévoile (enfin) un premier trailer. Histoire de rassurer les fans, qui suivent de loin les nombreuses péripéties de production.

Pour la faire courte, le tournage a été perturbé par le Covid-19, son duo de réalisateurs a été remplacé au bout d’une semaine (David Blue Garcia remplaçant Ryan et Andy Tohill), il y a eu des rumeurs de scripts intégralement réécrits sur place, une première projection test catastrophique, et le studio Legendary a abandonné les plans de sortie en vendant à Netflix la distribution du film.

Néanmoins, il faut le reconnaître. Le premier trailer nous rassure un chouïa. Oui, il y a aura un peu de fan service ; oui, du jump scare sera présent ; oui, ce sera sans doute classique ; et oui, cette fin de trailer… Mais l’horreur a l’air réelle, la photo pas inintéressante et le gore bien visqueux.