AccueilPop culture

Pourquoi Cinquante Nuances de Grey n’est pas si catastrophique que ça

Publié le

par Fanny Hubert

Pourquoi Cinquante Nuances de Grey n’est pas si catastrophique que ça

Des clichés, en veux-tu, en voilà

Moins ridicule que prévu et une BO plutôt réussie

Oui mais voilà, je m’attendais honnêtement à me moquer beaucoup plus de ce film. En termes de romance, il y a bien pire (Twilight par exemple ?). Toute l’intrigue repose sur un contrat que Christian soumet à Anastasia. Si elle signe, elle devient sa soumise et lui son dominant. Ana finira-t-elle par céder à la tentation ? Le suspense est nul mais l’intérêt n’est clairement pas là. Les deux heures de film passent relativement vite et le tout ne fonctionne pas trop mal.
Tout n’est pas niais et il y a même certains passages où l’on sourit. Un certain soin a été apporté à l’esthétique. La musique est l’un des atouts du film. Il s’ouvre sur une version moderne de “I Put A Spell On You” par Annie Lenox. Ce n’est pas vraiment la meilleure, mais bon ça passe. Suivent des chansons langoureuses de The Weeknd, une balade de Sia et surtout le meilleur, les versions remixées d'”Haunted” et “Crazy In Love” de Beyoncé. N’ayez pas honte d’écouter ces titres en boucle.
Le reste de la BO est signée par Danny Elfman, compositeur fétiche de Tim Burton. Qu’est-il donc venu faire dans cette galère, me direz-vous. Mais sa musique correspond étrangement bien à l’univers de Christian et Anastasia.

La surprise Dakota Johnson

À voir aussi sur Konbini

Et alors, ces 11 minutes de sexe ?

Et le meilleur pour la fin : les scènes de sexe. Selon la critique de The Sun relayée par The Telegraph, il y a 11 minutes de parties de jambes en l’air (ou plutôt de bras ligotés). On va leur faire confiance parce que je n’ai pas chronométré. Il faut donc attendre 40 minutes pour voir pointer des bouts de chair. Ce qui est une durée convenable. Faudrait pas se précipiter non plus.
Est-ce que ces scènes sont crues ? Non, elles sont même très soft. Le film s’est vu seulement interdire au moins de 12 ans en France (contrairement aux États-Unis où il est interdit aux moins de 17 ans). Ce n’est peut être pas assez diront certains et en effet je n’emmènerais pas moi-même mon enfant de 12 ans voir ça, si j’en avais un. Mais quand on sait que les ados peuvent accéder à des contenus porno très facilement sur Internet, ce n’est pas quelques claques et un fouet qui devraient les choquer.
Parce qu’à part une scène où Anastasia reçoit la fessée (pour avoir levé les yeux au ciel) et une autre où Christian abuse un peu trop du fouet avec elle, rien de bien méchant. Les scènes de sexe sont même plutôt stylisées et agréables à regarder. La fameuse chambre rouge qui sert de terrain de jeu à Christian n’est pas ridicule. Et encore une fois, la musique joue un grand rôle puisqu’elle est là pour accentuer la sensualité de ces moments.
À vous maintenant de vous faire votre propre avis.