AccueilPop culture

On a testé la compatibilité astrale de Booba et Magali Berdah

Publié le

par Konbini

Ça part sur pas mal de feu.

On a testé la compatibilité astrale de Booba et Magali Berdah

© Magali Berdah/Instagram ; © Booba/Konbini

Chaque mois, on décortique le thème astral de personnalités de la pop culture. De quoi vous aider à comprendre leurs plus belles œuvres, leurs pires défauts ou bien si vous avez des chances de vous entendre avec (on sait jamais).

Aujourd’hui, on commence avec Booba et Magali Berdah qui vont donc passer sous notre scalpel astral. Pour rappel, le rappeur et la fondatrice de Shauna Events sont au centre d’un drama initié par un Booba qui s’est donné pour mission de dénoncer les dérives du monde de l’influence. Une cause plutôt louable, défendue, comme souvent, de façon peu recommandable. Pour mieux les comprendre, on se lance dans l’analyse de leur carte du ciel.

Deux Soleil en Sagittaire : la passion sans compassion

Booba et Magali Berdah ont beau se détester, les deux stars des réseaux sont plus proches qu’il n’y paraît, arborant toutes deux un beau Soleil en Sagittaire. Ce signe de feu mutable fait d’eux des êtres passionnés, curieux, dynamiques et totalement instables. Ils ont besoin d’être stimulés en permanence et d’éviter la routine.

Bingo ! Nos deux hyperactif·ve·s ne semblent pas connaître la monotonie du quotidien avec leurs vies rythmées par les plateaux télé, les concerts, les voyages à Dubaï et Miami, le drop shipping ou encore les embrouilles virtuelles. L’un·e ne risque donc pas de s’ennuyer en compagnie de l’autre et ensemble, ils ne connaîtront pas les silences embarrassants de celles et ceux qui n’ont rien d’autre à faire que de regarder Better Call Saul du matin au soir (comme moi).

Chargement du twitt...

C’est quand il faut faire preuve de compassion que les choses se compliquent. Les Sagittaires n’ont pas le temps. Pour ce signe, la vie est une grande boîte de chocolats à gober sans prendre le temps de spéculer sur lequel sera à l’alcool et dégueulasse. Quand ces êtres ont un truc à dire, ils le disent avec une délicatesse toute relative qui peut légèrement heurter leur interlocuteur·rice. Imaginez donc deux Sagittaires qui veulent communiquer. Ça part sur un désastre et nos deux stars l’illustrent bien.

Lune en Sagittaire et Lune en Cancer : misère

Vous l’aurez compris. Booba et Magali Berdah sont un peu bruts de pomme comme ça, au premier abord. Au second aussi. Alors, quand la relation devient plus profonde, ça peut piquer. La Lune est l’astre qui régit la partie subconsciente et émotionnelle des êtres. Booba possède une Lune en Cancer, un signe d’eau cardinal. C’est un placement sensible et nostalgique qui caractérise celles et ceux qui ont besoin d’être rassuré·e·s, de connaître leur voie et d’avoir de longues conversations sur leurs sentiments.

En gros, cela voudrait dire que derrière tous ces affronts à répétition, se cacherait un cœur sensible. On a du mal à y croire mais quand on creuse (beaucoup), ça peut faire sens. Il suffit de regarder la relation du rappeur avec sa fille (“Petite fille”), pour percevoir la tendresse derrière l’immense couche de marbre apparente.

Chargement du twitt...

Magali Berdah, quant à elle, est droite dans ses bottes. Elle possède une Lune en Sagittaire qui reflète les qualités de son Soleil. Autant vous dire que ce n’est pas un placement réceptif aux besoins émotionnels des autres, à moins qu’ils impactent la qualité d’une story vantant les mérites d’un shampoing. Là, il y a moyen de faire un effort. Surtout, leur optimisme et leur capacité à toujours voir le verre à moitié plein peuvent finir par saouler nos Cancers mélancoliques, assez peu adeptes de la psychologie positive.

Vénus en Capricorne et Vénus en Verseau : ce n’est pas la joie

Vous lisez “Vénus” et vous pensez amour, passion, exaltation des sens. Arrêtez-vous là, ces deux-là ne sont pas des romantiques. Magali Berdah possède une Vénus en Capricorne, signe cardinal de terre et Booba en Verseau, signe fixe et d’air. Ces deux signes se suivent dans le calendrier. Ce sont des signes de l’hiver : rudes, froids et peu expressifs. Si vous êtes un·e loveur·se, éloignez-vous de ces gens-là. Le retour sur investissement émotionnel risque d’être assez faible. Allez chercher des Poissons, des Scorpions ou des Taureaux, vous y trouverez plus votre compte.

Ce manque de tendresse commun peut laisser supposer un match. Mais il y a une petite subtilité. Le Capricorne a beau être froid et distant au début, une fois qu’on a percé la carapace, il se révèle loyal, fidèle et fait preuve d’un amour intense, certes, pas toujours démonstratif, mais infaillible. Le Verseau, de son côté, aura toujours une soirée, une mission, une cause à défendre. Et vous ne serez pas forcément la priorité de ces excentriques de la galaxie.

Une chose est sûre, si vous avez besoin d’espace, les Verseaux vous le laisseront bien volontiers. Mais rappelez-vous que c’est surtout parce que ça les arrange. Au final, si vous avez une Vénus en Capricorne comme Magali Berdah, vous risquez de vous sentir abandonnée par votre moitié. Nous ne recommandons pas ce produit.

Mars en Vierge et Mars en Sagittaire : l’apprentissage mutuel

Mars, c’est l’action, la pulsion. Ici, nous avons affaire à deux signes mutables et il est possible que ce soit intéressant. Magali possède une Mars en Vierge et Booba en Sagittaire. Quand on parle de mutable, on parle de personnes qui sont ouvertes d’esprit et ambivalentes. C’est une caractéristique commune qui s’exprime de deux façons diamétralement opposées chez la Vierge et le Sagittaire. Le côté positif, c’est que ces deux signes sauront trouver chez l’autre ce qu’il manque chez eux.

La Mars en Sagittaire permettra sûrement à la Mars en Vierge de profiter de la vie et de lâcher du lest. Et la Mars en Vierge apportera de la rigueur au Sagittaire. Ce dernier, qui aime apprendre, devrait être comblé d’avoir une nouvelle corde à son arc et la Vierge anxieuse devrait être heureuse de respirer un peu. Ainsi, Booba serait peut-être plus mesuré dans ses propos et Magali pourrait lâcher le placement de produit calamiteux pour vivre sa meilleure vie à Miami.

Compatibilité totale : 60 %. Malgré pas mal d’incompréhensions dues à leurs tempéraments de feu, nos deux personnalités se retrouvent dans cette même volonté de tout faire sauf des efforts humains. Potentiels génies du mal incompris, le duo pourrait sûrement conquérir le monde s’il arrivait à s’entendre. Seulement, c’est un monde qu’on n’est pas sûr·e·s de vouloir.

À voir aussi sur Konbini :