AccueilPop culture

On a retrouvé le Yannick de Dupieux de la vraie vie dans un théâtre de Londres

On a retrouvé le Yannick de Dupieux de la vraie vie dans un théâtre de Londres

avatar

Par Manon Marcillat

Publié le

Avant Yannick, il y avait Andrew.

Actuellement en promotion de Sans jamais nous connaître, la romance queer et tragique qu’il partage avec Paul Mescal, Andrew Scott, aka le “hot priest” de Fleabag, s’est entretenu en compagnie de Claire Foy (qui joue sa mère dans le film d’Andrew Haigh) dans le podcast Happy Sad Confused.

À voir aussi sur Konbini

Également comédien de théâtre, l’acteur s’est souvenu d’une représentation de Hamlet particulièrement chaotique à Londres, en 2017. Lancé dans le célèbre monologue “To be, or not to be” sur la scène du théâtre Almeida, il a aperçu un spectateur de la salle sur ordinateur portable. Il a détaillé l’incident au micro de Josh Horowitz :

“Alors que je jouais Hamlet, un gars a attrapé son ordinateur portable — pas son téléphone, son ordinateur portable — alors que j’étais en beau milieu du monologue ‘To be or not to fucking be’. Je me suis donc arrêté et l’équipe du théâtre m’a dit de composer, mais j’ai dit non. J’ai fait une pause qui a duré des plombes, il ne doutait vraiment de rien.”

Chargement du twitt...

Le spectateur impoli a fini par ranger son ordinateur après qu’une spectatrice à ses côtés lui a signalé. “C’était mon agent”, a plaisanté l’acteur. Selon The Guardian, les incivilités dans les théâtres britanniques sont en hausse ces dernières années. Selon une récente étude de la Broadcasting, Entertainment, Communications and Theatre Union (Bectu), 90 % des employés de théâtres britanniques ont été confrontés à des comportements inappropriés de la part de spectateurs, dont des agressions, du vandalisme et des propos racistes.